La cellule familiale est l’une des gratifications divines pour l’espèce humaine. Elle constitue non seulement un cadre ou l’individu s’épanouit, mais aussi un lieu où il se forge pour faire face à la vie. Malheureusement certains ont tendance à s’en séparer du fait des difficultés qu’ils rencontrent, parfois à cause des querelles et bisbilles.

Pour combattre ces viles pratiques et instaurer un climat pacifique, le respect mutuel et la considération de tous les membres deviennent une nécessité. Aussi, faudrait-il inviter chaque membre de la famille à faire confiance aux autres.
Au-delà de ces valeurs, il incombe au chef de famille de formuler cette invocation en faisant « Yâ Salâmou » au nombre de 371 chaque matin ou bien 43 fois après chaque prière.
Puis clôturer par cette invocation:

Allahouma aslihe zâta bayninâ, wa alife bayna khouloûbina, wahdinâ souboulas-salâmi

« Yâ salâmou » 371 (le matin) ou bien 43 fois après chaque prière.

أَللَّهُمَّ أَصْلِحْ ذَاتَ بَيْنِنَا، وَأَلِّفْ بَيْنَ قُلُوبِنَا وَاهْدِنَا سُبُلَ السَّلاَمِ

 

OUSTAZ MOR THIAM 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 459 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…