Le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Me Augustin Senghor  s’est rendu hier-jeudi au ministère des Sports pour mettre des barbelés sur le contrat d'Aliou Cissé qui expire le 5 mars prochain. En clair, une non-qualification pour la finale de la Can 2019 prévue en Égypte serait synonyme, informe le journal Stades, de limogeage pour le coach des "Lions".   Le sélectionneur du Sénégal a signé un nouveau contrat jusqu'en 2022, avec pour objectif d'atteindre la finale à la Can 2019 ou de l'emporter. 

Une source du quotidien sportif d'y aller de ses confidences : "Il y a des clauses dans le contrat d'Aliou Cissé. Comme par exemple, s'il ne gagne pas la Can 2019 ou s'il n'arrive pas en finale, il va partir sans indemnités. D'ailleurs, le dossier est transmis à l'Agent judiciaire de l'État. Si les autorités ont agi de la sorte, c'est pour ne pas connaître les mêmes déboires qu'avec Alain Giresse et Amara Traoré. Des conflits dans lesquels l'État du Sénégal a toujours perdu sur toute la ligne". 
 
P.A
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 207 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…