Le Paris Saint-Germain recevait ce mercredi 19 octobre les Suisses du FC Bâle au Parc des Princes pour le compte de la troisième journée de la Ligue des Champions. L’Argentin Ángel Di María était à nouveau titulaire du côté des Parisiens, malgré ses matches en demi-teinte. Cette rencontre aura toutefois marqué un tournant dans la saison de l’attaquant du PSG.La troisième journée de la Ligue des champions nous offrait un duel déséquilibré entre le Paris Saint-Germain et ses stars face au club suisse du FC Bâle qui n’avait qu’un point au compteur. Les Parisiens comptaient sur le réveil de certains de ses joueurs les moins en vue, comme Ángel Di María.



Le second plus gros transfert du PSG

Ángel Di María, l’attaquant argentin de 28 ans, est le deuxième plus gros transfert du Paris Saint-Germain, coûtant près de 63 millions d’euros. Une énorme somme pour réussir à s’attacher les services d’un joueur qui était en perte de vitesse à Manchester United lors de la saison 2014/2015.

Le Paris Saint-Germain a cru en l’Argentin qui avait été un des maîtres à jouer du Real Madrid. Lors de la saison 2016/2017, Ángel Di María réalise 47 matches toutes compétitions confondues et marque 15 buts. Pour une première saison avec les Parisiens, et quand on sait que devant il y avait l’omniprésent Zlatan Ibrahimovic, les statistiques de l'attaquant de l’Albiceleste sont plutôt bonnes.

Cette saison 2016/2017, avec le départ de l’attaquant suédois, on pouvait s’attendre à plus de buts de l’Argentin et surtout à une entente parfaite avec l’Uruguayen Edinson Cavani. Pourtant les prestations et surtout les buts ont eu du mal à apparaître… jusqu’à ce mercredi 19 octobre.

Un but face à Bâle, le premier de la saison

La rencontre entre le PSG et le FC Bâle n’a pas été des plus intenses à regarder, mais elle a été riche en enseignements, surtout pour le feu follet argentin.

Depuis le début de saison, les critiques se sont abattues sur Ángel Di María qui, en 11 matches officiels sur 12 pour le PSG, n’avait marqué aucun but, sans parler de ses prestations qui souvent étaient faméliques.

Pourtant, un homme a toujours eu confiance en lui, l’entraîneur espagnol Unai Emery. Ángel Di María a été dix fois titulaire sur les 11 rencontres qu’il a disputées. Pour ce 12e match, il est à nouveau dans le onze initial et cela va enfin payer.

A la 40e minute, c’est la délivrance pour Ángel Di María. Après un cafouillage dans la surface suisse, il frappe pied droit et ouvre le score pour les Parisiens. Un premier but qui ouvrira la voie au PSG qui finira par remporter son match sur le score de 3-0.

Le déclic au bon moment ?

Ángel Di María a retrouvé des couleurs et peut-être bien au meilleur moment, car ce dimanche 23 octobre, il y a le « Classico » face à l’Olympique de Marseille, LA rencontre que le PSG ne peut se permettre de perdre en championnat.

Après 12 rencontres, le compteur de buts est enfin ouvert pour Ángel Di María. Nous verrons par la suite si c’est un feu de paille ou enfin le réveil du feu follet argentin.

SOURCES RFI
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 811 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…