Les quarts de finale de cette magnifique Coupe du Monde 2018 sont sur le point de commencer. Mais cette compétition regorge de statistiques plus insolites les unes que les autres. Les chiffres, c'est votre passion ? Alors cet article est fait pour vous !

 

L'Uruguay, la France, le Brésil, la Belgique, la Suède, l'Angleterre, la Russie ainsi que la Croatie sont les équipes qualifiées pour ces quarts de finale qui s'annoncent passionnants. Huit sélections donc, composées chacune de 23 joueurs qui évoluent dans des clubs professionnels à travers le monde... Monde qui pourrait éventuellement avoir un fort accent "British", et pour cause : ils sont 48 joueurs contractuels dans des clubs de Premier League,la première division anglaise, à être présents dans ces quarts de finale. Si on écarte la sélection d'Angleterre (dont les 23 joueurs évoluent tous en Premier League), 25 joueurs dispatchés dans les sept autres nations qualifiées pour les quarts, jouent dans des clubs de première division anglaise. La LIGA Santander (première division espagnole) est le deuxième championnat le plus représenté avec 23 joueurs, la Russian Premier League (première division russe) est en troisième position avec 22 représentants, la Serie A (première division italienne) est bonne quatrième avec 16 joueurs encore présents en quarts et enfin vient la Ligue 1(première division française) avec 15 joueurs.
 

Des chiffres, des chiffres, encore des chiffres !


Kylian Mbappé, la diamant brut du Paris Saint-Germain, illumine le jeu de l'équipe de France pendant ce Mondial 2018. Auteur de trois buts depuis le début de la compétition, il a notamment puni l'Argentine de Leo Messi en inscrivant un doublé en huitièmes de finale pour libérer les Bleus et leur frayer un chemin vers les quarts de finale. Sur sa deuxième réalisation contre l'Albiceleste, le feu follet de 19 ans, à d'une part réussi à atteindre 37 km/h en vitesse de pointe, soit la vitesse moyenne de course d'Usain Bolt sur 100 mètres, mais il est également devenu le cinquième joueur de moins de 20 ans à marquer plusieurs buts sur un match de Coupe du Monde, 60 ans après le grand Pelé. Vous avez dit prodige ?

Le Mondial 2018 a explosé le record de penalties accordés dans l'histoire de la compétition. Pas moins de 28 fautes ont été signalées dans la surface de réparation, notamment avec le tout nouveau système d'arbitrage vidéo (VAR), dont la France a été la première nation à en bénéficier contre l'Australie. Sur 28 tentatives, 21 ont été transformées avec succès. Et la Coupe du Monde est loin d'être finie ...

L'éternel mexicain Rafael Márquez (qui est notamment soupçonné d'avoir d'étroites relations avec un Baron de la drogue du cartel de Sinaloa) est le premier joueur de l'histoire à disputer 17 matchs de Coupe du Monde avec le brassard de capitaine vissé au bras. Ainsi, cette performance lui permet de devancer l'argentin Diego Armando Maradona. Le défenseur né le 13 février 1979 à Zamora de Hidalgo au Mexique, est également le troisième joueur de l'histoire à disputer cinq Coupe du Monde (2002, 2006, 2010, 2014 et 2018) après les illustres Lothar Matthäus et Antonio Carbajal. Enfin, il est le seul joueur à avoir porté le brassard de capitaine lors de cinq Mondials.

Un autre record de Diego Maradona risque de tomber prochainement si le capitaine de l'Angleterre, Harry Kane, continue sa chasse aux buts. En effet, l'attaquant de Tottenham a égalé hier (3 juillet 2018) "El Pibe de Oro"en inscrivant son sixième but en Coupe du Monde en qualité de capitaine. La star de 24 ans pourrait être amenée à battre un autre record : celui du total de buts le plus élevé dans une même édition pour un joueur anglais établi par Gary Lineker (6 buts) en 1986. Pour l'instant, l'attaquant anglais est le meilleur buteur de cette Coupe du Monde 2018 avec 6 réalisations. Il dispose d'une confortable avance sur le belge Romelu Lukaku et Cristiano Ronaldo, éliminé de la compétition avec le Portugal, tous deux à 4 buts. Rendez-vous est donné samedi (7 juillet 2018) à 11 heures lors du quart de finale entre la Suède et l'Angleterre pour voir si Harry Kane sera en mesure de faire tomber ces deux records.

L'attaquant allemand, Miroslav Klose, est toujours le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde avec 16 buts en 4 participations (5 buts en 2002, 5 buts en 2006, 4 buts en 2010 et 2 buts en 2014). Il est suivi de près par le brésilien Ronaldo Luis Nazário de Lima avec 15 buts en trois participations (4 buts en 1998, 8 buts en 2002 et 3 buts en 2006). Gerd Müller, qui évoluait avec l'Allemagne de l'Ouest, à réussi à inscrire 14 buts en deux éditions (10 buts en 1970 et 4 buts en 1974). Le premier français figurant dans la liste des meilleurs buteurs de l'histoire de la Coupe du Monde est Just Fontaine qui arrive en quatrième position avec 13 réalisations en seulement 6 matchs lors du Mondial suédois de 1958 ! Il possède le meilleur ratio de matchs joués/buts marqués de l'histoire de la compétition (2,17 buts par matchs).
 

Encore ? Allez, encore un peu ...


C'est la troisième fois d'affilée qu'un champion du monde en titre est éliminé durant les phases de poules avec la débâcle de l'Allemagne, actuelle détentrice de la fameuse Coupe du Monde. Avant elle, l'Italie, championne du Monde en 2006, a sèchement été éliminée de la Coupe du Monde 2010 dès les phases de groupes. Vient ensuite le tour de l'équipe d'Espagne, championne du monde en 2010, qui ne passera pas les phases de poules en 2014 (vous reprendrez bien un peu de Robben et de van Persie ?). La "Mannschaft" entre donc dans le cercle très fermé des nations championnes du monde, éliminées dès les phases de poules à la Coupe du Monde suivante. Mention spéciale pour la France, qui a connu le même sort en 2002, après avoir remporté le Mondial 1998 sur ses terres. "No chill in Japan & South Korea"

Ils ne sont que deux gardiens de but dans l'histoire à avoir repoussé trois tentatives lors d'une séance de tirs au but. Le premier, c'était le portier portugais Ricardo contre l'Angleterre il y a 12 ans, en Allemagne. Le gardien croate, Danijel Subašić, a réitéré cette prouesse dimanche (1er juillet 2018) en huitièmes de finale contre le Danemark. Il ont bien failli être rejoints par Kasper Schmeichel, le portier danois, qui est resté bloqué à deux parades dans cette séance de tirs aux but. Dans cette rencontre contre la Croatie, le fils de Peter Schmeichel avait déjà stoppé un penalty de Luka Modrić lors des derniers instants de la prolongation, ce qui aura permis au siens de rester en vie. Alors certes, ce n'était pas pendant la séance des tirs au but, mais il a tout de même stoppé trois penalties dans la même rencontre, et ça, c'est aussi un sacré exploit.

Une dernière pour la route ? 0%... C'est le taux incroyablement bas de réussite de tous les joueurs anglais portant le numéro 8 dans les dernières séances de tirs au but de l'Angleterre en Coupe du Monde. Chris Waddle contre l'Allemagne de l'Ouest en 1990 à Turin, David Batty contre l'Argentine en 1998 à Saint-Etienne, Frank Lampard contre le Portugal en 2006 à Gelsenkirchen (sacré Ricardo... Nous en avons parlé plus haut) et Jordan Henderson contre la Colombie en 2018 à Moscou ont tous manqué leur tentative.

Vous voilà parés pour tenir en haleine vos amis lors de vos prochaines discussions à table, entre fins connaisseurs de football !

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 84 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…