Le groupe État islamique (EI) est moribond en Irak et en Syrie, mais la menace qu'il fait planer sur le Mondial en Russie (14 juin-15 juillet) est réelle et doit être prise au sérieux, assurent des experts.

A l'automne, des photo-montages grossiers publiés par la Wafa Media Foundation, un organe de propagande officieux de l'EI, ont commencé à apparaître sur les réseaux sociaux: les stars planétaires Lionel Messi, Neymar, l'entraîneur de l'équipe de France Didier Deschamps en combinaisons oranges, couteaux sous la gorge, gisant sur le sol ou périssant dans des flammes.

 Les menaces, en anglais ou en français, sont explicites : "Vous ne serez pas en sécurité tant que ce ne sera pas notre cas dans les pays musulmans !" ou "Nous allons continuer à vous terroriser et à ruiner vos vies !".Brian Glyn Williams et Robert Troy Souza, les auteurs d'un rapport publié la semaine dernière par le Combating Terrorism Center (CTC) de West Point, intitulé "La menace de l'État islamique contre la Coupe du monde de la Fifa 2018", soulignent que "les médias pro-EI ont lancé une campagne sans précédent sur les réseaux sociaux pour appeler à des attaques contre le tournoi". "Au cours des dernières années, il y a eu en Russie de nombreuses attaques terroristes réussies ou de nombreux complots déjoués dont les auteurs étaient liés ou inspirés par l'EI", ajoutent-ils. "Cela laisse penser que le groupe est en mesure de lancer des attaques pendant la Coupe du monde".
 
Les Echos.Fr 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 353 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…