Sur la pelouse du Bayern, Séville n'a pas pu retourner la situation (0-0) et c'est donc le club bavarois qui est qualifié pour les demies.

C’est peut-être le match qui avait - sur le papier - le plus de suspense compte tenu du résultat du match aller. Bien évidemment, le Bayern faisait office de grand favori sur ses terres, mais les Andalous avaient des raisons d’y croire.Pour ce choc européen, Jupp Heynckes sortait l’artillerie lourde malgré les absences de joueurs comme Alaba, Vidal ou Coman, et des joueurs comme Arjen Robben, Franck Ribéry ou Lewandowski étaient logiquement présents. En face, Vincenzo Montella alignait lui aussi la grosse équipe, avec le retour d’un Ever Banega absent à l’aller, et les Frenchies Clément Lenglet, N’Zonzi ou Ben Yedder. Finalement, les deux équipes se sont neutralisées (0-0).
Les Bavarois ne voulaient pas se faire peur et voulaient frapper d’entrée. James Rodriguez sonnait un premier avertissement sur ce coup franc qui a frôlé la barre (4e). Derrière, Robben, d’un joli enroulé, venait lui aussi faire peur aux Sévillans (6e). Même Lewandowski y allait de son occasion (8e). Peu à peu, les Espagnols commençaient à mettre le pied sur le ballon, se créant quelques chemins vers la surface du Bayern, avec un Sarabia en forme notamment. Les Bavarois restaient dangereux, à l’image de cette frappe de l’extérieur de la surface de Ribéry, bien boxée par Soria (38e), et on sentait que la rencontre pouvait basculer des deux côtés. Deux équipes trop imprécises devant.

La rencontre était particulièrement agréable à suivre, avec des espaces des deux côtés, et ce score de 0-0 à la pause ne reflétait clairement pas le scénario de la rencontre. Tout restait donc possible pour cette deuxième période, à condition que les deux équipes se montrent plus adroites dans le dernier geste. La deuxième période redémarrait sur un rythme similaire. Trouvé au deuxième poteau, Lewandowski était à deux doigts d’ouvrir le score sur cette tête (49e). Cette fois, le Bayern avait définitivement pris le contrôle et multipliait les assauts sur la surface. Mais Séville avait des arguments, et sur un coup franc botté par Banega, Joaquin Correa trouvait la barre (60e). Les deux équipes se rendaient encore les coups, mais une fois encore, elles étaient trop imprécises devant, et les vraies occasions étaient finalement assez rares.

La rencontre se terminait donc sur ce score de 0-0, et le Bayern Munich retrouvera donc la Roma et Liverpool en demies.

Sources : Footmercato

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 443 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…