Les invendus de moutons s’établiraient entre 50 000 et 60 000 têtes au lendemain de la célébration de la fête de l’Aïd el Kébir ou Tabaski, rapporte Radio Futurs Médias (RFM, privée), citant le directeur de l’élevage, docteur Dame Sow.

Le nombre de moutons invendus est estimé à plus de 34 000 têtes dans la région de Dakar, 2000 pour la région de Ziguinchor et 9000 pour la région de Thiès, etc., a-t-il relevé, rappelant qu’en 2017, les statistiques faisaient état de 157 0000 têtes.

La fête de l’Aïd el-Kebir ou Tabaski a été célébrée mardi et mercredi au Sénégal.
La ‘’fête du sacrifice’’ célèbre un épisode relaté dans le Coran où Dieu demanda à Ibrahim de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Jibril arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier.
 
Pour faciliter l’approvisionnement du marché en moutons, le gouvernement avait arrêté une série de mesures, dont l’assouplissement du contrôle des camions transportant des moutons, la réduction du contrôle au strict nécessaire, l’exonération des droits et taxes’’.
Les besoins du marché national en moutons pour la fête de Tabaski sont estimés à 750.000 têtes, dont 250 .000 pour la région de Dakar.
 
APS
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 101 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…