Etrange coïncidence ! comme les mots « nyepi » en Hindou et « noppi » en ouolof se rapprochent; le Nyepi, nouvel an balinais (île de Bali en Inde), est une journée de silence, de jeûne et de méditation.

Le jour du Nyepi, le silence est observé durant 24 h à partir de 6 heures du matin. La journée est réservée à la méditation, ce qui impose certaines restrictions : peu de lumière visible, pas de travail, pas de divertissement, pas de déplacement ; et, pour certains, le jeûne et le silence total. Le jour du Nyepi, les lieux habituellement animés sont déserts, on n'entend ni la radio ni la télévision, et on observe peu de signes d'activité même dans les maisons. L’aéroport est fermé et pas d’Internet : silence total pour conjurer les mauvais sorts, car les démons ne doivent pas être tentés par un retour vers les humains. Les seules personnes visibles hors des maisons sont la Police du Tourisme et les gardes traditionnels, connus sous le nom de pecalang, qui patrouillent dans les rues pour veiller au respect des coutumes et à la sécurité. Les seules dérogations ne sont accordées qu'aux véhicules d'urgence médicale. Le temps du silence doit succéder au temps de la parole…
Aujourd’hui le Sénégal vit de graves moments que certaines personnes s’amusent à alimenter, et d’autres à ignorer volontairement, suite à la sortie inopportune et malheureuse de Idrissa SECK qen cette période de ramadan, un mois de pardon, de concorde et de paix sociale… un coup médiatique qui s'est transformé en de véritables coups de poings contre sa figure. Les sorties des uns et des autres sont  entrain de dériver dangereusement vers une situation qui s’aggrave de jour en jour et l’on se demande même parmi tous ceux qui parlent qui sont ceux qui défendent l’Islam, ou ceux qui jouent simplement au positionnement dans telle ou telle autre chaumière. Ce glissement dangereux de la situation risque d'être exploité par des ennemis de la religion et de la paix, et si l’on n’y prend garde les choses vont se poursuivre crescendo et installer définitivement une sorte de scission parmi les populations. En jetant de l’huile sur le feu, personne n'y gagne quoi que ce soit ! Les professionnelles et les amateurs ont parlé, la cause est entendue, de l'avis général, "ndamal kajoor" s'est épanché sur un registre qu'il ne maitrise pas du tout, et en a pris pour son grade. Il se rappellera pour longtemps le proverbe : " Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler" ...

Le temps de la décélération est arrivé, le temps d’observer une pause et faire face aux autres défis qui se dressent devant notre chère nation, ces défis qui nous interpellent quotidiennement, au lieu de continuer à épiloguer sur une situation malheureuse et d'allonger les débats...

D'ailleurs que dites -vous d'une journée du silence au Sénégal ?

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 139 fois
zao

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…