La « situation jugée de trop » a pu être évitée aujourd’hui. La chaloupe Dakar-Gorée a finalement fait l’objet d’une intervention de la part des remorqueurs, afin d’éviter qu’elle ne chavire. Par ailleurs, l’on se souvient qu’il y’a moins d’un an, en mai 2017, les habitants de l’ile de Gorée avaient bloqué pendant des heures l’embarcadère. Ils manifestaient pour l’obtention d’une nouvelle chaloupe afin d’assurer le transport. Aussi ils souhaitaient que la gestion des engins soit confiée à Cosama et non au Port Autonome de Dakar qui, jugent-ils, a fini de montrer son incapacité à agir convenablement dans ce domaine précis. Et depuis, l’on attend toujours.

 

Senpresse.com

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 230 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…