La sociologue-chercheuse Aoua Bocar Ly-Tall dit avoir essayé de "rétablir des pages de l’Histoire africaine écrite par les femmes" dans son ouvrage "De la reine de Saba à Michelle Obama" présenté, samedi à Dakar.   "Il s’agit, par devoir de mémoire, de participer à une meilleure connaissance de leur (les femmes) contribution à la civilisation universelle en mettant en relief leurs personnalités hors pairs", a soutenu l’auteur qui a été pendant neuf années l’étudiante de l’Egyptologue sénégalais Cheikh Anta Diop. 
Elle dit d’ailleurs avoir écrit ce livre selon "le fil d’Ariane de l’œuvre de Cheikh Anta Diop" et s’inscrire, à l’instar de son mentor, dans cette perspective du rétablissement des pages de l’Histoire africaine écrite par les femmes.

Le livre "De la reine de Saba à Michelle Obama", édité par "L’Harmattan Sénégal", présente, au fil des pages, les héroïnes du passé mais aussi celles du présent. Lesquelles sont "des femmes de pouvoir et de savoir", a souligné la sociologue Fatou Sow Sarr.
 Dans cette sélection de personnalités décrites dans l’ouvrage, il y a la reine du Walo Ndaté Yalla, la scientifique féministe Rose Basse, la première dame noire, maîtresse de la Maison Blanche, l’ancienne ministre de la Culture malienne Aminata Dramane Traoré par ailleurs militante altermondialiste, la secrétaire générale de la Francophonie Michaëlle Jean, ou l’ex-ministre de la Justice française Christiane Taubira, etc.
 "(…) il y a les résistantes féminines africaines qui ont jalonné l’histoire, de l’Egypte antique à l’Afrique du nord et du sud du Sahara en passant par l’Amérique, les Caraïbes, les Antilles et même les îles de l’Océan indien", a indiqué la sociologue consultante associée à l’Institut études des femmes de l’Université Ottawa (Canada).
 
Aoua Bocar Ly Tall révèle avoir eu des difficultés pour faire un choix, car, souligne-t-elle, "il y a des personnes que j’ai voulu faire figurer dans ce livre, mais j’ai voulu faire un livre pas une encyclopédie".  L’auteur dédie son ouvrage à la mère de Barack Obama, Ann Duuham Obama Soctoro. Celle-ci est "un cœur à contenir l’Humanité et qui a donné au monde un tel fils tel que Barack Obama. C’est une vaillante mère qui a su lier les trois A (Amérique-Afrique-Asie en un gigantesque A comme Amour entre humains", a-t-elle expliqué.  La sociologue Fatou Sow Sarr pour qui, le livre qui a pour support théorique la pensée de Cheikh Anta Diop, est une "éloge à femmes de pouvoir dans l’espace africain et la diaspora".
 
Ces figures sont caractérisées par leur "constance, leur courage, leur sens de la dignité", a-t-elle ajouté."Ce livre doit exister dans les rayons, discuter et commenter, parce qu’il nous faut donner de la matière à cette génération, des choses qui les relient à leur propre histoire", recommande Fatou Sow Sarr.  Selon elle, "le livre montre que c’est l’Occident qui a à apprendre de nous et pas le contraire".  Représentant le ministre de la Culture à la cérémonie, Amadou Ndiaye a magnifié cette contribution du docteur Aoua Bocar Ly Tall.
 La sociologue Aoua Bocar Ly Tall est entre autres la présidente-fondatrice du réseau "Femmes africaines Horizon 2015". Elle a reçu de nombreux prix dont celui du Gouverneur général du Canada en 2005.

aps

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 588 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…