Une étude américaine publiée le 11 juillet 2017 révélait que les personnes qui buvaient une tasse de café par jour avaient un risque réduit de 12% de décéder pendant la durée de l’étude par rapport à celles n’en buvant pas, un niveau qui a atteint 18% pour celles consommant trois tasses par jour. Les causes des décès avaient été pondérés en fonction du tabagisme et d’autres facteurs confondants.

Même constat pour une étude européenne, publiée en même temps que l’étude américaine. En analysant les données de 520.000 participants de plus de 35 ans pendant 16 ans, les chercheurs arrivent également à la conclusion que les consommateurs d’environ trois tasses de café par jour, y compris décaféiné, semblent jouir d’une plus longue espérance de vie que ceux qui n’en boivent pas. Pour le professeur Elio Riboli, chef de la faculté de santé publique de l’Imperial College à Londres qui a participé à ces travaux: «Bien que davantage de recherches soient nécessaires, nous pouvons dire que les résultats de cette grande étude européenne confirment les conclusions de précédentes recherches dans le monde.»

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 677 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…