La presse quotidienne s’intéresse particulièrement ce lundi au dossier du maire de Dakar, Khalifa Sall, en détention préventive depuis le 7 mars dernier pour des malversations présumées portant sur 1,8 milliard de francs CFA.  "Faux et usage de faux à la mairie de Dakar : aveux sur PV d’instruction", titre Libération qui livre ainsi le troisième volet de ses révélations sur la base des PV du dossier d’instruction de l’édile de la capitale."Chronique d’un enterrement politique annoncé", titre de son côté Le Témoin au sujet de cette affaire. Le journal estime qu’"au vu de l’accélération du dossier, on a l’impression que la machine judiciaire obéit à un agenda de l’exécutif qui demande de liquider une fois pour toutes cette affaire Khalifa Sall qui aura pris moins de temps que le dossier Karim Wade devant la CREI [Cour de répression de l’enrichissement illicite]".

WalfQuotidien remarque à ce propos que "c’est la première fois qu’une affaire de détournement est instruite en seulement neuf mois car tous les cas précédents ont, au moins, duré deux ans d’examen judiciaire". "9 mois d’enquête, record inédit", commente le journal.
 Dans Sud Quotidien, le président de l’Alliance démocratique Pencoo et membre de la coalition Manko Taxaw Sénégal (MTS), Moussa Tine, dénonce une politisation du dossier. "On cherche à rendre Khalifa inéligible", accuse-t-il.La Tribune se fait également l’écho de cette sortie de M. Tine à l’émission "Objection" de Sud Fm, ainsi que de celle de l’avocat Me El Hadji qui promet de se constituer pour défendre Khalifa Sall, dont le jugement est prévu ce jeudi.
 
Quatre jours après l’inauguration de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), L’Observateur relève que c’est la "confusion autour du fret". D’après le journal, "les compagnies aériennes ne parlent pas le même langage et n’ont pas la même attitude face à ce volet du transport aérien".Si l’on en croit en tout cas Le Soleil, "113 arrivées et départs d’aéronefs [ont été] enregistrés à l’AIBD" au lendemain de son inauguration, selon le ministre des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck.
 
A propos du dialogue politique, Le Quotidien informe que "le ministre de l’Intérieur ne va plus diriger les concertations politiques". Le quotidien du Groupe Avenir communication signale que "le chef de l’Etat a lâché du lest en choisissant l’ambassadeur à la retraite, Saïdou Nourou Bâ, qui devrait être installé dès demain [mardi]". Le quotidien Enquête, qui relève une "surchauffe du front social", écrit que "les syndicats de l’élémentaire sont en ordre de bataille". Il signale que le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) a "déjà observé un mot d’ordre de grève de 48h, les 7 et 8 décembre", tandis que "l’ASSAS/SUTSAS-SUDTM/And Guesseum se préparent à +secouer+ le gouvernement".
 
Le Soleil prend prétexte du voyage du président Macky Sall au Japon, où il est l’invité d’honneur du panel sur la Couverture maladie universelle (CMU), pour ouvrir un large dossier sur les relations entre les deux pays.
 
"Sénégal-Japon : un exemple de coopération multiforme et dynamique", salue le quotidien national, arborant une photo du président Sall serrant la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

aps

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 482 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…