« Ana Khiyàroune mine khiyàrine mine khiyàr » (en vérité, j’ai été choisi parmi une élite qui, elle-même, symbolise un choix des plus significatifs), tel est l’assertion prophétique qui a toujours intimidé l’égo des plus grands hommes de l’humanité.
Les petits esprits ont évoqué là une expression qui trahit toute forme d’humilité, jugeant que nul ne doit tenir un tel discours. D’autres, assez séduits par l’œuvre de l’étoile de Médine, évoquent que les trois choix évoqués-le terme « khiyàr » revenant trois fois-symbolisent cette réalité : Les arabes, « peuple élite » à l’époque de la venue sur terre du fils d’Abdallah et d’Amina, et parmi eux les « Qouraich », tribu portant en son sein le fameux cercle des « Banu Hàchim ». Enfin les grands esprits, eux, plutôt initiés aux démarches en phase avec les réalités essentielles (Haqiqa), interprètent la logique ainsi libellée comme suit : le premier choix relève du fait qu’il soit prophète, le deuxième renvoie à son intégration du comité restreint qu’est « Ouloule Azm Mina Roussoul »-avec Ibrahim, Noé, Moise et le Christ-et enfin le dernier « Khiyàr » donne tout son sens au fait qu’il soit l’élu parmi eux.



Benjamin B.Smith écrit : « Il fut César et le Pape réunis en un seul être, mais il fut le Pape sans avoir les prétentions du Pape, et César sans détenir les légions de César : sans armée, sans garde du corps, sans palais et sans revenu fixe. » Quant au tremplin qui a su mener le grand homme, il l’illustre ainsi : « S’il y’a un homme qui a eu le droit de dire qu’il règne par la volonté divine, c’est bien lui puisqu’il a tout le pouvoir sans en avoir les instruments ou encore les supports. » Que d’éloges ont su être faites pour sa personne par des intellectuels !

Chez les mystiques, un chef spirituel digne de ce nom a su trouver une affiliation que les vicissitudes du temps n’ont point atteint, parce que doté d’un sens qui ne peut émaner que d’une inspiration en harmonie avec l’âme, l’intellect étant loin de pouvoir imaginer un tel qualificatif. Cheikh Ahmad Tijany Chérif (rta), puisque c’est de lui qu’il s’agit, face à un groupe d’arabes ayant pour vocation de chanter les louanges de l’envoyé de Dieu, se trouva brusquement attiré par ces vers de Seydatouna Aicha reflètant le personnage du grand homme : « Ta beauté physique  est splendide ! Elle donne l’impression que le très haut n’a pu trouver mieux que de t’associer à ta création, en te demandant tantôt comment est ce que tu voudrais que chacune de tes parties physiques soit. » Avec le sérieux qu’on lui connait, Aboul Abass Ahmada Tijany (rta) transperça du regard les yeux de chacun d’eux, et révéla sa formule à lui pour retracer la personne de Mouhamad (psl) : « Il est l’antimatière par excellence dépêchée auprès de la matière » (Houweul Ghaib Fichahàda).

Mouhamad (psl), c’est l’incarnation de la miséricorde divine. Celui là qui su, bien avant tout le monde, anticiper la moralisation des systèmes. Des crises économiques aux tares de nos modes de gouvernance, en passant par la déformation du sens de la culture, l’absence d’équilibre social ou même une démarche caricaturale dans l’apprentissage de la chose religieuse. On n’incarne pas un coran vivant sans pour autant maitriser ou même contribuer à l’application des orientations du livre saint. Et il y’a que sa conscience est comme un soleil dont les rayons représentent les valeurs pouvant contribuer à l’équilibre de la planète terre. Voila pourquoi le plus grand homme de tous les temps séduit, fascine, intimide ou même gène ceux qui ont suivi son parcours plutôt atypique. C‘est aussi ce qui donne un sens à l’œuvre d’un grand du Mouridisme a l’image de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul (rta) qui, lui, justifia son attachement au prophète (psl) ainsi : « Je me suis improvisé serviteur de Mouhamad (psl) uniquement pour l’amour que je voue à son être. » Dévouement ne pouvait être plus profond pour un homme qui avoua sacrifier sa personne, son âme, son temps, ses secrets ou, mieux, sa vie !

Maam Cheikh

Chroniqueur

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 80 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…