De par sa lignée paternelle Thierno Seydou Nourou Tall est le petit-fils de Cheikh Oumar Foutiyou TALL et descendant de  Mohamadou Bello qui lui-même a eu comme ancêtre  Ougbata Boun Nafi, compagnon du Prophète Mohamed (PSL) et propagateur de l’islam en Afrique. De par sa mère Aïssatou Kamissoko, il est un descendant de Soundiata, Roi de Gâdougou Malinké. Toutes ces trois lignées ont régné effectivement du Fouta sénégalais au Nigéria et au-delà : Thierno Seydou Nourou TALL est le symbole même de l’intégration africaine que les pères fondateurs des indépendances africaines et les chefs d’Etat qui leur ont succédé appelleront de leurs vœux.     C’est précisément à cause de cette triple ascendance, qu’il fut un trait d’union notamment entre les grandes ethnies Malinké et Foulani de l’Afrique occidentale et partant  un symbole d’unité.

 Elevé dans une très grande rigueur morale, il a développé les plus nobles vertus et traits de caractère parmi lesquels : une intelligence très vive, le courage, l’endurance, la finesse de l’esprit, une vaste culture arabo-musulmane, la générosité, la grandeur d’âme, la fidélité à l’amitié et la sainteté. Futur Grand Guide des hommes, c’est, très jeune, qu’il entreprit ses études coraniques et théologiques : il fut, tour à tour, disciple des grands maîtres de l’époque : Thierno Hamat Kane à Médine Khasso, Amadou Moctar Sakho de Boghé et El Hadji Malick Sy de Tivaouane. Ses exceptionnelles facultés intellectuelles firent qu’il assimila en peu de temps tout le Saint Coran et s’initia aux différentes sciences islamiques : théologie, jurisprudence, grammaire, exégèse, etc. A l’enseignement ésotérique des Grands Maîtres, il ajouta la maîtrise de nombreuses sciences complémentaires, notamment la « Kimiya », science à laquelle il fut initié par Thierno Mohamadou Ôlal à Kita. Tous ses maîtres lui ont publiquement exprimé leur satisfaction et leur confiance et prié pour lui. C’est ainsi qu’entre autres, son grand guide spirituel EL Hadji MALICK SY, au soir de sa vie, lui aura confié ceci : « nos rapports sont ceux qui ont existé entre le prophète Mohamed (S. A. S)  et Aboubakry, nous sommes comme Arouna et Moussa, je te fais mon successeur spirituel ». Cela est sans conteste le renouvellement de la mystérieuse relation entre El Hadj Oumar Tall et El Hadj Malick SY, relation qui participe notamment de ce que celui-ci, avant même sa naissance, avait été élevé  par celui – là à la haute dignité de Khalife de la Tidjaniya.

 Désormais, comblé des prières et bénédictions de ses grands maîtres, Thierno Seydou Nourou trouvera toujours satisfaction dans toutes ses entreprises.  Dans cet ordre, entre 1920 et1959, les gouverneurs généraux, les gouverneurs des territoires, les commandants de cercle,  ont à leur tour loué ses vertus et ses mérites. Ils reconnaissent unanimement sa contribution positive  au maintien de la paix dans les ex AOF et AEF, son abnégation comme sa disponibilité de tous les instants, son désintéressement et son incorruptibilité. Et tous ont porté sur lui les témoignages les plus sincères et loué ses services désintéressés: le Gouverneur RESTE (septembre 1934  à Abidjan), le Gouverneur COURT (mai 1936 à Niamey), VADIER,  Lieutenant – Gouverneur de la Guinée (3 février 1935 à Conakry), Van Vollenhoven, Balley, Roume, Angoulevant, Messmer, etc. D’ailleurs, il a souvent juré en ces termes : «si jamais ma vie durant, j’ai perçu une offrande quelconque d’un tenant du pouvoir ou d’un infidèle, qu’il ne me soit pas donné de serrer la main du Prophète (S.A.S) demain».

Homme de courage, de vertu et de générosité, sa forte personnalité a forcé l’amitié de plus d’un chef d’Etat : les présidents Vincent AURIOL, Charles de Gaulle, Georges POMPIDOU et Giscard d’Estaing comptaient parmi ses meilleurs amis. Son amitié avec le président SENGHOR est légendaire  autant qu’exemplaire : elle était toute de simplicité, d’estime réciproque, de fidélité ; elle était fondée sur leur profond amour du Sénégal.Messager de paix, il a été présent depuis la première  guerre mondiale à tous les grands rendez-vous de l’histoire de l’Afrique noire sous domination française, usant de son efficacité et de son savoir-faire pour contribuer  positivement à la solution de très nombreux problèmes politiques et conflits sociaux. Conseiller écouté et respecté de plusieurs hautes autorités coloniales, ses interventions en faveur des opprimés et pour la sauvegarde des droits des peuples ont, plus d’une fois, permis de sauver ses contemporains de situations bien difficiles. Tous reconnaissent le rôle éminent qu’il a joué pour l’accession du Sénégal à l’indépendance, du fait notamment de relations privilégiées avec le Général de Gaulle. Et à l’heure des bouleversements politiques qui ont secoué le Sénégal de 1958 à 1960, sa voix a compté  parmi celles qui nous ont évité des ruptures déchirantes et des affrontements sanglants.

Thierno Saïdou Nourou TALL était un  homme d’ouverture, de communication, de dialogue entre les cultures et entre les confessions, de tolérance et de compréhension à l’égard d’autrui, somme toute l’homme précurseur du dialogue  interconfessionnel en Afrique et notamment du dialogue Islamo- chrétien. Homme de Dieu, homme de compassion et d’humilité avec toutes les générations, homme d’espérance, refuge de tous, il ne se lassait jamais d’accueillir, de conseiller, de soulager, de consoler.Du matin au soir, assis dans la même attitude, dans le petit salon humble et populaire du boulevard de la République, Thierno Saïdou Nourou TALL recevait tout le monde, écoutait tout le monde, aidait ceux qui étaient dans le besoin, volait au secours de ceux qui venaient se mettre sous sa protection.

Les œuvres, mérites et vertus d’El Hadji Seydou Nourou TALL, sont très connus non seulement en Afrique, mais également à travers le monde entier. C’est pourquoi, chacun de ces grands pays a tenu à lui rendre hommage en l’élevant à sa plus grande distinction. Il a été et restera toujours un des plus grands parmi les plus grands hommes. C’est la raison pour laquelle, les générations actuelles et futures doivent profondément méditer sur l’homme vertueux, multidimensionnel qu’est Thierno Saïdou Nourou TALL, pour trouver en lui les référentiels leur permettant de contribuer à un Sénégal toujours meilleur dans une Afrique plus intégrée et plus unie et dans un monde plus apaisé et plus humain, plus tolérant, plus solidaire et plus respectueux des différences culturelles et religieuses.

 Ibrahima SY

Extrait du livret sur "Thierno Seydou Nourou TALL"

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 847 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…