Dans sa logique d’édification d’une société modèle, l’homme se trouve face à de multiples défis à relever. Parmi ces défis, on peut citer celui de rétablir sur Terre une vie politique saine et équilibrée qui participe à la pérennisation de son action.

Cependant, l’on constate aujourd’hui que le monde de la politique est secoué par une crise d’autorité et un abus du pouvoir de la part de ses hommes. C’est ainsi que sont répandus sur toute la Terre la corruption, la dépravation, la malversation… qui
sont des fruits de ce que l’homme a accompli de ses propres mains. L’exemple de la sagesse de Salomon dans sa gestion des pouvoirs temporel et spirituel est un élément-clé qui permettra au missionnaire d’assainir cet environnement dénaturé et pollué.
Ceci en mettant à sa disposition cette armure (la sagesse) qui lui permettra de faire face à toutes sortes d’attaques menaçant la réussite de sa mission.
La Sagesse : Trésor Du Croyant;

La vie de l’homme sur terre se résume à un perpétuel combat que livrent sa conscience et son soi. Chacun des deux parties avec son dispositif cherche à occuper le corps et y maintenir sa loi . De son temps de règne, la conscience cherche à rappeler à
 l’homme ses origines divines. Ceci afin qu’il comprenne qui il est réellement, son rôle et sa place dans le monde qui l’entoure. C’est dans cette perpétuelle recherche de soi-même que tout ce qui échappe à l’esprit du commun, finira par être évident et accessible pour lui.
 Il a dès lors une vision unique, une opinion juste, un jugement modéré et un agissement mesuré dans toutes ses actions quotidiennes. On dit qu’il est « sage » ou qu’il a de la « sagesse ». Mais qu’est-ce donc la sagesse ?
Du grec « sophia », la sagesse est l’idéal de la vie humaine. Elle peut se définir comme un état de réalisation qui s’appuie sur une connaissance de soi et du monde, s’accompagne du bonheur suprême et correspond   à l’état de perfection le plus élevé que puisse atteindre l’homme .
 Ainsi, en tant que vertu elle est en effet considérée comme cette faculté pour l’homme d’être en parfaite harmonie avec son cœur et son âme.
Pour Serigne Moustapha Sy, la sagesse est une connaissance inspirée que Dieu attribue à ceux qui s’évertuent dans la recherche perpétuelle du savoir . Et le mot « sagesse » cité dans le coran est souvent rattaché à des notions comme écriture ou livre qui renseignent à la connaissance et au savoir.

Il (le Coran) dit : « Et (Allah) lui enseignera l'écriture, la sagesse, la Thora et l'Evangile » (La famille D’Imran : 48), « C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse… »(Le Vendredi : 2).
Donc la sagesse est le produit fini du travail de l’intelligence dans la quête perpétuelle du savoir avec une forte volonté.
En effet, l’intelligence est un don divin nous dit-on. Elle est cette faculté à l’homme qui permet de connaitre et de comprendre le monde et les phénomènes qui y évoluent. Dans sa soif de découvertes, il dispose de la raison et de l’entendement pour exploiter ses observations. L’entendement lie les représentations
intuitives et les formes discursives des ressources inépuisables de la pensée en les ordonnant par type et catégories. La raison quant à elle, fera office de synthétiseur afin de produire à travers les pensées, une règle, une connaissance ou un savoir bien réfléchi et ordonné.
Le savoir est donc le fruit du travail de l’intelligence dans son exercice de recherche. Elle est donc une construction mentale individuelle qui peut englober plusieurs domaines. C’est ainsi que l’on distingue une information d’une connaissance ou d’un savoir. Car « le savoir n’est pas que manuscrite mais il est inscrit
 dans le cœur des hommes ». Et Serigne Moustapha Sy de nous dire que : « Le domaine du savoir et de la science dépasse de loin la sphère du langage et de son code écrit. Il ne doit pas être limité à un apprentissage intra-muros » . Une exploitation de la connaissance dans ses différents angles s’impose.
Donc dans l’exercice de la pensée, la connaissance est sous la tutelle de l’intelligence afin que tout acte et parole soient mesurés et modérés. Et pour attirer l’attention de l’homme sur cette hiérarchisation, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane SY nous raconte cette histoire qui nous parvient des cieux :

« Un jour, l’Archange Gabriel invite le Savoir et la Piété pour une rencontre auprès du Seigneur. L’un et l’autre déclinent l’invitation. Et il en informe le Trône... On lui dit alors d’aller chercher l’Intelligence ; celle-ci sort de son «box» pour répondre à l’appel de Gabriel. Le Savoir et la Piété sortent eux aussi.
Gabriel se fâche : « Vous avez déjà dit NON ! ». « Mais nous suivons notre Ange-gardien ! rétorquent-ils. C’est ce qui a été stipulé dans un paragraphe du Contrat signé avec le Seigneur. »
De là, on comprend toute l’importance de l’intelligence dans la recherche du savoir.
Ainsi, la connaissance nous fournit les ingrédients pour fabriquer un médicament, un ordinateur, une armée… Mais la sagesse qui est une combinaison parfaite de l’intelligence et de la connaissance nous apprend comment, quand et où se servir de ces résultats.

    A Suivre                                                                                                                                                                                                                   Djibril Seck

 

Évaluer cet élément
(5 Votes)
Lu 1417 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…