Cheikh Abdoulaye Dieye, guide mouride et homme de culture, écrit : «En lui Serigne Cheikh Tidiane Sy a réalisé la double quête de ’’l’Insànoul Kàmil’’ (l’homme parfait) dans la perspective islamique : cet être spirituel qui vivra pour Dieu seulement en duo avec l’être terrestre, et qui travaillera et se battra comme s’il ne devra jamais quitter ce bas monde. »

 L’islam, c’est l’ouverture. Al Maktoum l’incarne. Il a su, par la force des choses, faire changer des habitudes, réinterroger des certitudes, parfaire des aptitudes, éveiller des sentiments de plénitude et même influencer sur des attitudes.

 

 

                                                                                L’Art De Savoir Raconter Le Déroulement d’Une Aventure

  « La révélation, c’est l’art de savoir raconter le déroulement d’une aventure. Aventure qui a pour commencement le ventre maternel, et pour terme les flancs inconsolables de la tombe », confie l’homme à la djellaba. C’est là tout ce qui justifie sa philosophie dans ce domaine précis qu’est l’islam en tant que vécu pour le croyant. Par ailleurs, ses discours et autres écrits montrent souvent qu’il va bien au-delà en citant des phénomènes liés à « l’inter-universel ».

 Pour Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, la religion est une perpétuelle tension qui tend à maintenir un parfait équilibre pour la bonne grâce de tout ce qui existe, Dieu l’ensemble de toute cette existence, et l’homme cet élément de synthèse dont l’humilité reste le fondement et la signification de sa grandeur.

Cerner la philosophie de celui que Mbaye Dondé surnomma « l’autre chose » n’est point l’affaire des impénitents. Encore faut-il que l’on soit imbu de ses différentes conceptions de la chose spirituelle. Conceptions qui font que l’on arrive à voyager dans l’univers insondable des mondes le temps d’un discours sur l’unicité de Dieu, et ceci depuis la Nature Essentielle du trés haut (hàhoud) jusqu'au Monde des Ombres (nàssoute) ou nous évoluons, en passant par Làhoud (essence divine), Djabaroud (monde des archétypes) et Malakoute (monde des formes). La philosophie d’Al Maktoum passe par la nécessité de voir l’omniscience du divin dans tout propos, qu’il s’agisse d’un vers de Lamartine, d’une prophétie du Dalai Lama, d’un discours de Mahatma Ghandi ou encore d’une anecdote contée de Serigne Alioune Gueye de Tivaouane.

 

                                                                               Une Manière Providentielle De Communiquer…

 « La révélation, c’est plus qu’une récitation, c’est une manière providentielle de communiquer avec cette substance de qualité si longuement recherchée dans la matière grise de l’homme » confie le grand père spirituel des Moustarchidines. Et le plus inattendu dans cette confession, c’est cette façon de chercher le moyen d’incarner l’être parfait avec pour seul instrument la dignité. Pour lui, le vrai sens de ce mot ne se découvre que lorsqu’on y enlève la lettre G. C’est donc les termes wolof « di nité » (rester humain) qui le définissent.

Dans Islam et Monde Occidental, il nous énumère les composantes de la « structure interne de l’individu » : « C'est l'âme avec son inclination au sacré, c'est l'intelligence avec sa soif de découverte, c'est l'esprit avec ses ressources inépuisables, c'est la passion plongée dans une quête perpétuelle d'approfondissement et de divertissement, c'est le corps humain avec son légitime besoin d'aliments nutritifs, et c’est enfin l’homme, instrument de mesure qui est là pour en assurer équitablement la répartition, sinon tout devient obscur dans le plus obscur des mondes. »

Prier, c’est s’adonner à une obligation religieuse, mais c’est aussi voir son âme (Rouh) être nourrie à la sève d’une pureté. Mais cela doit être associé à une quête de quiétude du cœur, tel l’atteste le divin dans le quatrième verset de la Sourate La Victoire (Al Fath). C’est aussi ce qui incombe aux autres éléments composants l’être, et à la fois contradictoires, autonomes et interdépendants.

 

                                                                                 C’est de La Haute Science…

« La révélation, c’est plus qu’un enseignement, c’est de la haute science défiant et les événements et les bouleversements qui les accompagnent », poursuit celui que d’aucuns appellent affectueusement Maam Cheikh. C’est là une façon de voir les choses faisant appel à une nécessité de faire face aux réalités. Pour Al Maktoum, cela commence par le fait de démystifier les conceptions sociales sans fondement. Et l’auteur de Fa Ileyka de rétorquer : « L’opinion publique n’existe pas pour moi, car je me suis crée une loi au dessus des lois sociales. »

La philosophie d’Al Maktoum condamne les ambigüités de la politique politicienne, mais indexe aussi le peuple quand il le faut : « Un peuple qui respire mais qui ne vit pas, car la vie est faite pour se battre… », souligne t-il dans une lettre ouverte publiée en 1993. Il prône des valeurs économiques reposant  sur les principes du coran qui veulent qu’une civilisation ne soit digne que quand elle place l’âme au dessus des vertus, et que les avoirs matériels viennent en dernière position. « Ames plus vertus plus avoirs matériels égalent civilisation », avait t-il écrit dans un contexte où la dévaluation semblait plus être un acte politique qu’une décision économique. Et le plus inouï, c’est cette façon de condamner cette forme d’ignorance que le Coran cite ainsi : « Et malgré leur savoir, ils agissent comme des égarés… »…l’ignorance des savants, qui demeure le centre de rayonnement de la crise de logique.

 

Maam Cheikh

Choniqueur

 

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.    

  

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(7 Votes)
Lu 3157 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…