L’action rénovatrice est sans nul doute le cachet symbolique qui s’entrevoit dans l’action des grands hommes. Les héros de l’autre Galaxie, ayant toujours contesté la logique qui veut que comparaison ne soit pas raison, trouveront un sens qui surpasse une simple manifestation de nature émotive et raisonnable à cette prophétie de Lamartine : « Qui osera comparer un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? » Et Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, dans son discours du Mawlid 2010, de confier à la conscience universelle : « Le conservatisme est mort. Le modernisme est dépassé. Il y’a une autre dimension qui s’inspire d’un parfait équilibre entre les manifestations de l’âme et les prédispositions de l’intuition. »

L’apôtre du ciel et non moins prince de la race humaine (psl) reste tout de même le favori de cette dimension tant convoitée en matière de réalités essentielles (haqiqa).

L’Effort Dans L’Immédiat : Une Méthode d’Inspiration Prophétique 

Bâtir une société modèle a sans nul doute était un centre de rayonnement de la mission de l’homme parfait (psl). Une société dans laquelle une sorte de conscience moralisée et universelle servira de tremplin pour le salut de l’humanité. Et pour cela, il faut non seulement consulter les personnes, mais aussi les cœurs. La raison est simple, et est illustrée par Serigne Mouhamadoul Moustapha Sy : « Nul ne peut bâtir dans la passion, le lucre et la haine. »

C’est l’analyse d’un discours dont la portée et le contenu devraient servir de pierre angulaire à l‘édification par les jeunes d’une société ou la paix, le développement et la participation seraient les sources de l’équilibre. Mission que s’était assigné le Prophète de l’Islam (psl), avec pour méthode phare ce que le Responsable Moral du D.M.W.M (Dahiratoul Moustarchidina Wal moustarchidaty) désigne par le concept d’effort dans l’immédiat. Il s’agit d’éduquer par le moyen d’une surveillance…tout étant surveillé !

Le petit fils d’Ababacar Sy (rta) nous enseigne cette méthode en toute légitimité, lui qui a, depuis des décennies, enfourché le cap de régulateur pour sa société. Seydil Hadj Malick Sy (rta) exigeait, dans l’interprétation des réalités, une interrogation des phénomènes que sont le temps et l’espace. «  L’effort dans l’immédiat » s’affilie à la philosophie céleste, celle là qui est au dessus des conceptions, fussent t-elles d’ordre philosophique, sociologique, scientifique, juridique, psychologique entre autres, et qui veulent que le passé et l’avenir restent sans importance dans l’action de l’homme. Seul un sens de perception, une maturité et une volonté irrésistible de passer à l’action de façon immédiate, comptent.

Al Maktoum se lamentait assez souvent d’une réalité assez fréquente dans la plupart des Etats africains : rester nostalgique d’un passé qui ne se renouvellera jamais. Cette jeunesse est au 21 ème siècle, dans un pays ou les systèmes sont tout sauf moralisés. Une contrée dans laquelle ce qu’on désigne par le concept de « nature profonde » n’obéit à aucune exigence chez les jeunes, en plus d’être moralement pollué. Aussi aucune théorie s’inspirant d’un quelconque archaïsme ou d’une conception occidentale ne saurait servir de catalyseur dans ce domaine précis.

Le Développement Intégral & Intégré : Un Tremplin Pour L’Equilibre  

C’est l’interprétation d’une communication dans laquelle le fondateur de l’Université du Ramadan fait fie d’un développement intégral et intégré. Un développement qui frôle la philosophie de l’Homme du 15 mars dans ce domaine, lui qui conseillait aux dirigeants de ce pays de tenter d’avoir une appréhension plutôt profonde de la chose. Pour lui, il s’agit avant tout d’une foi en un programme de diversité, mais aussi de placer la sécurité du Sénégal  au dessus des caprices de ses acteurs. Ce qui renvoie indubitablement au fait que le développement ne puisse être le monopole de quelques individus. 

Les mesures prises ca et là pour cette jeunesse attestent depuis toujours d’une maladresse associée à un obscurantisme inquiétant. Et c’est simple : l’on oublie que le principal acteur de cette entreprise reste le jeune. Il faut autre chose qu’un décret, une interdiction ou une campagne de sensibilisation pour l’orienter. Et il y’a que cette mise en garde du ciel à l’égard de son prophète (psl) est plus que d’actualité : « Ce n’est pas en état de révolte, de tristesse ou de détresse que tu arriveras à faire accepter ma loi. Ce n’est pas non plus en restant inactif ou en t’enfermant dans le cercle des traditions de la société que tu feras entendre ma voix. »  Et l’on ne peut transmettre correctement que ce que l’on a perçu de la façon la plus convenable qui soit. Aux jeunes donc d’user de la religion pour pouvoir se nourrir de la sève du message du divin. Le Responsable Moral des Moustarchidines nous en confie le secret : « N’importe quel individu peut capter le message de Dieu s’il consent à mettre au point son appareil de réception : sa foi. »

La Participation Active : Un Catalyseur du Changement Convoité

C’est enfin l’illustration d’une allocution d’un guide religieux qui souhaite que la jeunesse sénégalaise soit libérée des contraintes qui étouffent son épanouissement, mais aussi de la crise d’interprétation qui nuit à son existence. La frustration et la déception sont au gout du jour. Serigne Moustapha Sy évoque même une réalité plutôt inquiétante : un temporel privilégié au détriment d’un spirituel plutôt  vrai en théorie mais nuée en pratique. Il y’a aussi ce constat de l’homme à la djellaba qui cite cette jeunesse comme étant dans « une salle d’attente ou ils n’attendent rien ! » Et le chef de guerre des moustarchidines de s’insurger de nouveau, histoire de peindre le spectacle de leur vie : « Ils vivent sans savoir pourquoi, obéissent à l’instinct obscur, s’arrangent au gout du jour pour être le mieux ou le moins mal possible, travaillent si c’est nécessaire pour vivre-sinon ils ne font rien-, évitent de penser à la mort tout en cherchant toujours les moyens de favoriser leur adhésion au suicide ! »

 Les discours politiques, conceptions morales et autres démarches socioculturelles n’ont jusque là rien donné hormis des interpellations à l’élan de cacophonie. Une forme de communication  dont l’aspect sémantique ne frappe guère les esprits et dont le coté formel promeut une médiocrité inquiétante. A cela s’ajoute une action théâtre d’un manque d’innovation profond. Il y’a donc dialogue de sourds entre la jeunesse sénégalaise et ceux là qui s’improvisent acteurs du changement, fussent-ils chefs politiques, acteurs culturels, éducateurs entre autres. La plupart des responsables de ces différents domaines parlent au jeune sénégalais sans lui adresser la parole, parce que n’ayant pas maitrisé la dimension d’un verbe qui puisse donner son sens à cette entreprise. Le contrat est donc rompu.

Le pensionnaire de la cité Alia Diène, lui, s’adresse directement et de la façon la plus significative et la plus profonde qui soit, depuis bientôt 40 ans, à cette jeunesse sénégalaise. Et si elle s’évertuait à ne point rester sourde face à cet appel ? Et si ceux là qui, depuis toujours, constituent son auditoire, s’engageaient à concrétiser son acte ? On ne dédie pas un mouvement spirituel à la mémoire des gens de la caverne (ashàboul keuhfi) pour rien. Il est temps que cette jeunesse puisse mériter des attributs autres que ceux de renégat et de simples contestataires. «  Je conteste votre contestation », rétorquait le Tribun de Tivaouane, le mystique Al Maktoum, dans une conférence en milieu universitaire il y’a presqu’un demi-siècle. Il faut donc une démarche plus noble pour se tirer d’affaire. Et cela passe par un effort à fournir. Et ce serait plus juste si cela se tenait dans l’immédiat.

Maam Cheikh

Chroniqueur

Senpresse.Com

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 432 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…