Excellente matinée à toutes et à tous. Que cette journée soit remplie de grâce, de pardon et de miséricorde. L’invocation de ce mardi s’adresse aux personnes qui présument que leurs revenus paraient très maigres,

 Les journaux parvenus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) mettent en exergue les recommandations faites à la classe politique par le khalife général des mourides, Serigne Mountkha Bachir Mbacké, à l’occasion de la cérémonie officielle du Grand Magal célébrée dimanche à Touba, la capitale du mouridisme.


Le khalife général des mourides, par la voix de son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadre, a notamment invité les acteurs politiques à faire preuve de retenue tout en privilégiant le consensus, lors de la cérémonie officielle de l’évènement commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie.


’’Ayez foi en Dieu et au verdict des urnes’’, reprend à sa Une Le Soleil. ‘’Il est primordial de rappeler à ceux d’entre vous qui sont actifs dans la sphère politique (…) de leurs devoirs d’être conscients et responsables de leurs actes. Allah le Tout puissant est le seul détenteur du pouvoir. C’est lui qui choisit par sa volonté et il fait ce choix bien avant le déroulement des évènements’’, rapporte le journal.


Entretenant ses lecteurs du discours du guide religieux de Touba lors de la cérémonie officielle à laquelle le gouvernement était représenté par une délégation conduite par Aly Ngouye Ndiaye, ministre de l’Intérieur, Enquête affiche à sa Une : ‘’Les mises en garde de Serigne Mountakha’’.


’’Nous invitons les uns et les autres à éviter les débats de bas niveau susceptibles de diviser le peuple. On ne construit pas un pays dans la violence, mais plutôt avec le savoir et les compétences’’, souligne la publication dans son interprétation des propos du khalife général des mourides.


’’Le sermon musclé du Khalife contre les politiciens’’, écrit de son côté Vox Populi qui met en exergue ses propos : ‘’Quelqu’un qui prétend diriger ce pays ou n’importe quelle localité, doit bannir certaines pratiques qui ne mènent nulle part. Seul Dieu est maître. Il choisit qui il veut pour diriger. Les politiciens qui ont la volonté de servir le pays ont l’obligation d’éviter la violence physique ou morale’’.


Pour Sud Quotidien, Serigne Mountakha ‘’instruit la classe politique’’ en vue d’une élection présidentielle apaisée en 2019. Selon le journal, le Khalife des mourides a appelé la classe politique à éviter les pratiques qui divisent ou qui peuvent être à l’origine de malentendus.


La même information est d’ailleurs livrée par les autres publications sous des titres divers. ‘’Serigne Mountakha sermonne les politiciens’’, indique par exemple à sa Une le journal L’AS, tandis que Le Quotidien mentionne : ‘’Les prêches du Khalife’’. Dans le même temps la Tribune assène : ‘’Le discours de vérité de Serigne Mountakha’’.


Le Témoin a préféré faire le bilan d’organisation de la 124ème édition de la célébration du Grand Magal dans la cité religieuse de Touba. Pour ce quotidien dakarois, Serigne Mountkha a réussi son premier Magal, quelques mois après avoir succédé à Serigne Sidy Mokhtar Mbacké.


Le journal parle d’organisation parfaite, illustrée par un accès facilité par l’ouverture de l’autoroute Ila Touba, une absence de coupures d’électricité entre autres, alors que le discours du religieux s’est situé dans la lignée d’équidistance de ses prédécesseurs.

Dressant le bilan sécuritaire de cet évènement religieux, Walfadjri indique : ’’63 accidents (ayant occasionné) 8 morts et 200 blessés ; 511 individus interpellés’’.


En solo, L’Observateur a opté pour la politique en rapportant à sa Une des propos de l’ancien président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie (oppsoition), Me Madické Niang, candidat déclarée à l’élection présidentielle de février 2019.


‘’Je ne suis pas un traître’’, se défend l’avocat au sujet des réactions suscitées par son choix de briguer la magistrature suprême. ‘’Je continuerai de revendiquer mon appartenance au PDS (Parti démocratique sénégalais) jusqu’au jour où me notifiera mon exclusion’’, poursuit l’homme politique dans des propos rapportés par le journal.

 

APS

mardi, 30 octobre 2018 13:20

RETOUR SOUHAITÉ DE POGBA: Le Plan De La Juve

Écrit par

Paul Pogba pourrait faire son retour en Italie du côté de la Juventus Turin dès le mercato estival. Le champion d’Italie pense même à un prêt.

Le Sénégal fait partie des 30 pays les plus affectés par les mines anti-personnel.

S’exprimant à l’occasion du forum sur l’investissement organisé par l’Arabie Saoudite, le président de la république du Sénégal, Macky Sall a annoncé le lancement de la phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE) en décembre à Paris,

mardi, 30 octobre 2018 12:59

SALE JOURNEE D'EL HADJ KASSE SUR TWITTER

Écrit par

out commence le 28 octobre 2018, jour du Magal de Touba. El Haj Hamidou Kassé réagit suite aux propos polémique du chef de l'Etat à l'inauguration d'une brigade de gendarmerie dans la ville sainte, qui annonce avoir donné des moyens à la police et la gendarmerie des moyens nécessaires pour traquer les insulteurs du net et stopper les dérives sur les Réseaux sociaux.

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 
 

Il n’a jamais été question de limiter la liberté d’expression dans le net. Il est question de veiller à l’équilibre social communautaire. Mais aussi à la dignité et l’intégrité de chaque citoyen. L’espace du net n’autorise ni la diffamation ni la violation de la règle commune.

 

Un internaute du nom de Pape Alioune Dieng souligne les menaces du président de la République à l'endroit de la communauté en ligne. Il évoque l'article 27 du Code des télécommunications pour dénoncer une future censure du Net au Sénégal.

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Il n’a jamais été question de limiter la liberté d’expression dans le net. Il est question de veiller à l’équilibre social communautaire. Mais aussi à la dignité et l’intégrité de chaque citoyen. L’espace du net n’autorise ni la diffamation ni la violation de la règle commune.

papalioune dieng@papalioune
 

?. Après le directeur de la police,c’est le PR Macky Sall qui se met dans les menaces.le Projet de loi portant Code des communications électronique (l’Article 27) est pour restreindre les libertés. S’il veut le faire passer par des insultes, la 1ere personne à emprisonner est Lo

 

Le Chargé de Communication du Palais réplique pour démentir son interlocuteur...

papalioune dieng@papalioune
 

?. Après le directeur de la police,c’est le PR Macky Sall qui se met dans les menaces.le Projet de loi portant Code des communications électronique (l’Article 27) est pour restreindre les libertés. S’il veut le faire passer par des insultes, la 1ere personne à emprisonner est Lo

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Je crois que ta lecture de l’article 27 est tendancieuse, biaisée, donc forcément orientée. Il n’a jamais été question de limiter les RS, encore moins de restreindre la liberté d’expression. Preuve, tu en uses sans limite. La sécurité est tt de mn 1 fonction régalienne de l’Etat

 

Dans le feu de ses échanges avec Dieng, le doyen Kassé insiste sur le fait que ce ne sont pas les Réseaux sociaux qui font gagner une élection. Le journaliste et militant libéral exilé Vieux Aidara se mêle au débat et demande au pouvoir de distribuer les cartes d'électeur.

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Ce ne sont pas les RS qui font gagner une élection. Tu ne peux donner aucun exemple. Mettre les chances de son côté pour gagner, c’est être sur le terrain, avoir un projet accepté par la majorité et disposer d’un appareil électoral présent activement en amont et en aval.

Karara@vieuxaidara
 

Distribuer aussi toutes les cartes, donner l’accès au fichier à l’opposition et mettre des personnalités plus consensuelles comme ce fut le cas en 1999 et 2011 pour l’organisation et le contrôle des élections (MINT/CENA).

 

La réplique de Kassé ne se fait pas attendre. Il indique non seulement que les cartes sont disponibles, mais rappelle à Aidara la loi sur le partage du fichier électoral.

Karara@vieuxaidara
 

Distribuer aussi toutes les cartes, donner l’accès au fichier à l’opposition et mettre des personnalités plus consensuelles comme ce fut le cas en 1999 et 2011 pour l’organisation et le contrôle des élections (MINT/CENA).

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Les cartes sont discoonibles. Seuls les candidats retenus ont droit d’accès au fichier et les délais sont définis. Tu veux que l’État donne à la centaine de candidats à la candidature le fichier, violant ainsi la loi?

 

Les deux interlocuteurs continuent d'échanger sur la loi électorale un bon moment jusqu'à ce que Kassé dérape et traite l'opposition de "bavarde, paresseuse".

Karara@vieuxaidara
 

Que répondez vous face aux articles 45 - 46 - 47 et 48 monsieur le ministre ?

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Ma réponse: même l’opposition paresseuse et bavarde a déserté ce débat sachant qu’elle nageait paresseusement dans la surenchère

 

Aidara profite de l'occasion pour mentionner dans son tweet suivant tous les opposants présents sur le Réseau social. Une façon de leur donner la primeur pour répondre aux invectives de Kassé.

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Ma réponse: même l’opposition paresseuse et bavarde a déserté ce débat sachant qu’elle nageait paresseusement dans la surenchère

Karara@vieuxaidara
 

Si c’est votre seule réponse monsieur le ministre dont acte alors @madamagueye @mld2019 @bg_liberal @NafiDiallo @bamba_dieye @SonkoOfficiel @kas_sall @KW_officiel vous êtes interpellés par le ministre conseiller du président de la république du Sénégal.

 

Pape Alioune Dieng refait resurgit dans le débat et recadre Kassé avec les "gaffes" du Président Sall à Touba...

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

C’est bien de chercher des soutiens, lol, pourvu qu’ils ne soient pas bavards et paresseux! Je décroche pour une raison impérative

papalioune dieng@papalioune
 

Apparemment, il n’y a que Sall et cie qui ne soient pas paresseux et bavards !
Bavard est celui qui mélange allègrement des xassaides, menace gratuitement ses concitoyens.Bavards sont ceux qui lui servent de ”conseillers ” en détournant sciemment des posts les interpellant

 

Kassé revient à la charge, persiste et signe. Mais il commet la maladresse de dire en-bas de son tweet qu'on a fait dire au président de la République ce qu'il n'a pas dit à Touba...

papalioune dieng@papalioune
 

Apparemment, il n’y a que Sall et cie qui ne soient pas paresseux et bavards !
Bavard est celui qui mélange allègrement des xassaides, menace gratuitement ses concitoyens.Bavards sont ceux qui lui servent de ”conseillers ” en détournant sciemment des posts les interpellant

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Merci. Apparemment j’ai dit ce qu’il ne fallait pas. Eh bien je répète: nous avons une opposition paresseuse, bavarde, sans intelligence stratégique, finalement banale. Sûr je sens du Magal, on a tenté de faire dure au PR ce qu’il n’a pas dit: ça s’appelle comment cette pratik ?

 

Comme s'il n'en croyait pas à ses yeux, Pape Alioune Dieng se montre dépassé par le tweet de Kassé...

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Merci. Apparemment j’ai dit ce qu’il ne fallait pas. Eh bien je répète: nous avons une opposition paresseuse, bavarde, sans intelligence stratégique, finalement banale. Sûr je sens du Magal, on a tenté de faire dure au PR ce qu’il n’a pas dit: ça s’appelle comment cette pratik ?

papalioune dieng@papalioune
 

C’est la meilleure ca ! Il parle , nous entendons , et apparemment on lui fait dire ce qu’il n’a pas dit ! Très fort !!

 

Serge Hope Jordan va chercher la vidéo du discours de Macky Sall devant le Khalife général des mourides et le poste en commentaire avec la légende : "Ce qu'il n'a pas dit"

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 

Merci. Apparemment j’ai dit ce qu’il ne fallait pas. Eh bien je répète: nous avons une opposition paresseuse, bavarde, sans intelligence stratégique, finalement banale. Sûr je sens du Magal, on a tenté de faire dure au PR ce qu’il n’a pas dit: ça s’appelle comment cette pratik ?

❤️Tijanî?@SergeHopeJordan
 

Ce qu'il n'a pas dit pic.twitter.com/DJKtfJbYaO

 
 

Babacar Wade plaint le chargé de Com' du Palais qui, selon lui, a une mission presque impossible...

papalioune dieng@papalioune
 

C’est la meilleure ca ! Il parle , nous entendons , et apparemment on lui fait dire ce qu’il n’a pas dit ! Très fort !!

Wade Babacar@babswad
 

L'exercice est difficile pour notre cher @elhadjkasse. Il doit défendre l'indéfendable. Même sa belle prose, sa rhétorique et ses tentatives de nous apostropher ne sauraient nous détourner du fond.

 

Cheikh Bamba Dieye intervient et casse Kassé et son mentor

Cheikh Bamba Dièye@bamba_dieye
 
 

En vrai, ceci en dit plus sur son patron, dont il est l'un des principaux collaborateurs, que sur lui même. Pauvre de nous! ?

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
En réponse à @papalioune et 17 autres

Merci. Apparemment j’ai dit ce qu’il ne fallait pas. Eh bien je répète: nous avons une opposition paresseuse, bavarde, sans intelligence stratégique, finalement banale. Sûr je sens du Magal, on a tenté de faire dure au PR ce qu’il n’a pas dit: ça s’appelle comment cette pratik ?

 

Kassé ne répond pas, alors le leader du FSD/BJ revient à la charge et renvoie Monsieur Com' de Macky à sa poésie...

Cheikh Bamba Dièye@bamba_dieye
 
 

C'est curieux de traiter les gens de bavards quand on passe son temps à éructer sur les réseaux sociaux. Ça doit être ça l'émergence. Si je puis me permettre chers amis, laissez El kassé retourner à sa poésie. Ça le détendra. Il a en grandement besoin. https://twitter.com/elhadjkasse/status/1056909883201732608 

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
En réponse à @vieuxaidara et 17 autres

C’est bien de chercher des soutiens, lol, pourvu qu’ils ne soient pas bavards et paresseux! Je décroche pour une raison impérative

 

Sous le tweet du député, les internautes se paient la tête de Kassé avec des phrases et émojis de toutes sortes comme pour célébrer la victoire de Cheikh Bamba Dieye sur lui...

La jeune femme qui a déclenché sa charge lundi en milieu de journée en visant une patrouille de police sur la principale avenue de Tunis était diplômée et au chômage, a indiqué à l’AFP

lundi, 29 octobre 2018 20:43

Réal: Lopetegui officiellement limogé

Écrit par

Comme prévu, Julen Lopetegui a été remercié par la direction du Real Madrid ce lundi soir. C’est Santiago Solari qui assure l’intérim.

C’était dans l’air du temps, c’est désormais officiel : Julen Lopetegui n’est plus l’entraîneur du Real Madrid. Le club merengue vient d'officialiser la nouvelle ce lundi soir via un communiqué, en précisant que Santiago Solari, entraîneur de la réserve du Real Madrid, assurerait l’intérim.

lundi, 29 octobre 2018 20:19

Real: Zidane réclamé en interne?

Écrit par

Le départ de Julen Lopetegui ne faisant plus l’ombre d’un doute au sein du Real Madrid, les joueurs merengue auraient souhaité le retour de Zinedine Zidane pour assurer la succession. Mais ce dossier serait impossible…

Page 5 of 178

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…