lundi, 14 janvier 2019 10:11

Combat Balla/Modou Lo: l'odeur de l'arnaque

Écrit par

Tous les paramètres qui entourent l'organisation de ce combat révèlent aujourd'hui qu'une odeur pestilentielle d'arnaque s'y dégage.

lundi, 14 janvier 2019 09:30

Karim et Khalifa zappés

Écrit par

En effet c'est une short liste que les 7 sages viennent de publier comme liste provisoire des candidats à la prochaine présidentielle du 24 février 2018.

samedi, 12 janvier 2019 18:26

Pour L'Honneur Médiatique

Écrit par

L’expérience sociale des individus passe par leur intégration au sein de différents groupes dont ils partagent les buts, les normes. Ils y établissent des relations avec d’autres personnes, que ce soit de l’attraction, de l’antipathie ou de l’indifférence. Quelles sont les interactions qui s’établissent entre les membres d’un groupe ? Permettent-elles d’atteindre les objectifs fixés ou empêchent-elles la réalisation de la tâche assignée au groupe? Quel type de leadership s’établit, avec quels effets ? C’est justement cet ingrédient qui existe au sein de tout groupement social que Kurt Lewin avait nommé « dynamique des groupes » qui structure la vie sociale par-delà les interactions qui s’y établissent.

Le monde du journalisme échappe-t-il à ce processus aujourd’hui ?  Au vu de ce qui se passe dans l’espace médiatique sénégalais, dans un contexte pré-électoral jonché d’incertitudes, force n’est-il pas de sortir la tête de l’eau, de se regarder en face et pallier les errements au nom de la sauvegarde d’une sacro-sainte déontologie ?

Si évidemment le journaliste intuitu personæ a ses propres préférences et jouit d’une appartenance sociale bien déterminée, n’est-il pas aussi vrai, que dans sa mission il se doit de rester à équidistance des pôles et des chaumières pour ne se focaliser que sur des faits afin de jouer sa partition au sein de cet orchestre philarmonique qui est d’informer juste et vrai ? Doit-on se  cacher sous le manteau de journaliste pour servir de bras armé à un groupe en face d’un autre ? Une information ne doit-elle pas au préalable, faire l’objet d’investigations sérieuses et poussées avant sa diffusion sur la place publique ? Peut-on s'engouffrer dans une brèche dont on ne maîtrise ni les tenants, ni les aboutissants ? Le parti pris dans une affaire opposant des adversaires, au risque de basculer vers un bashing, honore-t-il le métier de journaliste ?

Voilà autant de questions qui méritent une réflexion approfondie de la part des acteurs du monde du journalisme avant que des dérives ne mènent notre barque vers une destination incertaine. Loin de nous tout mauvais augure, mais  l’équité  doit prévaloir dans le métier.

Méditons ces paroles de Ambrose BIERCE :
« Le journaliste est un écrivain qui tente de trouver sa voie dans la vérité, et qui la disperse dans une tempête de mots. »

Pour l’honneur médiatique

jeudi, 10 janvier 2019 12:53

Affaire Sonko – Tullow Oil : Encore un fake news

Écrit par

La photo de la prétendue Michelle Damsen est bien celle de Lara Sophie Katy Crokaert alias Lara Fabian bien connue des mélomanes sénégalais

Senpresse vous livre in extenso la réponse du groupe Keur GUI sur les diverses appréciations du single "saï saï"; par ailleurs on peut lire sur leur page facebook la sortie prochaine de 2 autres tubes en direction de la campagne électorale

"UN MILLION DE VUES EN UNE SEMAINE C'EST BIEN MAIS C'EST SUPER DE SENSIBILISER UN MILLION DE SÉNÉGALAIS DE LA MAL GOUVERNANCE DES SAÏ SAÏ.
ENCORE MERCI AUX SÉNÉGALAIS CONSCIENTS POUR VOS ENCOURAGEMENTS VOUS ÊTES NOS RAISONS D'ÊTRE ET LE MEILLEUR RESTE À VENIR : MUCH LOVE , GALSEN GET READY EN ROUTE VERS LE 24 FÉVRIER INCHAYALLAH.
GNI SI GUISS SÉNE BOPP NION FAAR.
GNI SI CONTANOUL GNOU FAIRPLAY.
GNIY SAGA NAK MOME DIS LEUR : DOUMA DORE PATRON DI TONTOU PLANTON WAME.
A BON ENTENDEUR SALAM !"

La 18ème édition du forum du 1er emploi a débuté ce mardi à Dakar, à l’initiative du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) en partenariat avec le Ministère de l’emploi de l’insertion Professionnelle et de l’intensification de la haute main d’œuvre.

 

D’une durée de deux jours, le Forum du premier emploi se veut « un cadre unique de recrutement » et « un salon de référence des jeunes compétences sénégalaises ».

Le ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat Pape Gorgui Ndong, qui a présidé le démarrage des travaux a rappelé que l’État à mis à la disposition des jeunes une panoplie de mécanismes pour promouvoir l’entreprenariat afin de répondre à la problématique l’emploi. « Il nous faut une jeunesse créatrice d’emploi et non une jeunesse demandeur d’emploi », a –t-il dit.

Il a déclaré à cet effet que 15 milliards ont été alloués cette année au ministère de la formation professionnelle pour assurer une qualification aux jeunes.

 

« La création de l’emploi est devenue une réalité au Sénégal puisque l’environnement des affaires a été assaini pour permettre l’investissement de toutes les entreprises du Sénégal mais surtout accompagné par une formation qualifiante pour répondre à l’offre d’emploi dans un milieu concurrentiel où il faudra effectivement avoir toute les aptitudes nécessaires pour assurer les responsabilités qu’on attend de la jeunesse de notre pays » poursuit le ministre.

« Le forum est un cadre convivial pour mettre face à face les demandeurs d’emploi et surtout les employeurs. Car les demandeurs d’emploi n’ont pas la chance de rencontrer les décideurs susceptibles de pouvoir les embaucher, donc le forum leur permet d’avoir ce contact direct entre le demandeur d’emploi et le chef d’entreprise » a expliqué le président du MEDS, Mbagnick Diop.

Depuis 18 ans, le MEDS a aidé des milliers de jeunes à s’insérer dans la vie professionnelle c’est pourquoi cette rencontre est désormais inscrite dans l’agenda républicain, a poursuivi M Diop.

 

R.B

Les attaques d’Ousmane Sonko contre le gouvernement du Sénégal sur la gestion des ressources du pays sont-elles télécommandées depuis l’extérieur ? C’est ce que laisse croire Michelle Damsen, journaliste britannique spécialistes des questions pétrolières. Selon elle, le président du Pastef a bénéficié de près de 117 millions de francs Cfa de la société pétrolière Tullow Oil pour mener à bien sa campagne de dénonciation.

 

 L’étiquette de l’ «arroseur arrosé» peut être collée désormais sur le dos d’Ousmane Sonko. Ce dernier qui ne manque pas une occasion de s’en prendre à ceux qu’il soupçonne de corruption ou encore de dilapidation des ressources du Sénégal fait à son tour l’objet d’une dénonciation. En effet, une journaliste spécialiste des questions pétrolières établie à Londres accuse le candidat déclaré à la présidentielle du 24 février  prochain d’avoir bénéficié des largesses de la société Tullow Oil pour le financement de sa campagne. 

A en croire Michelle Damsen, la société pétrolière, frustré par le Président Macky Sall qui avait confirmé la décision de Me Abdoulaye Wade attribuant le Bloc de Rufisque offshore à Frank Timis et à son groupe Petrotim, a décidé de ciblé certains leaders charismatiques qu’elle allait financer pour des campagnes de dénonciations des méthodes d’attribution des contrats sur les ressources naturelles du Sénégal. 

C’est dans cette optique qu’une somme de 195 000 dollars (près de 117 millions de francs Cfa) a été mise, par le biais du Ghana, à la disposition du dirigeant du Pastef après estimation du cout pour sa logistique, informe le journal «Les Echos». 

Cette information semble être confirmée par Les Wood, le Directeur financier  de la société indexée, qui donne des instructions, dans une note confidentielle dont Michelle Damsen détiendrait copie, afin de mettre à la disposition de l’ancien inspecteur principal des Impôts la somme indiquée «pour l’aider sa campagne de communication sur la transparence des ressources naturelles.» 

La société avait aussi ciblé l’Ong Oxfam en même temps que Sonko. Cependant, nos confrères ont tenté en vain Sonko ainsi que les responsables d’Oxfam pour recueillir leur réaction.
jeudi, 10 janvier 2019 12:30

Révélation de Serigne Mansour Sy Diamil sur Macky

Écrit par

"Pour la première fois je vais faire une révélation" dixit Serigne Mansour SY Diamil.

mercredi, 09 janvier 2019 12:40

SALAH-BALLON D'OR 2018: Revivez Le Sacre (Vidéo)

Écrit par
Page 5 of 191

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…