Dans sa déclaration lors de la cérémonie d’ouverture de la Conférence africaine sur la divulgation des bénéficiaires réels des entreprises extractives, le président Macky Sall a soutenu que "dans un continent affaibli par ses maladies et ses séries de violences, tous ceux qui viennent y investir sont tellement courageux qu’il faut tout leur offrir". Ces propos n'ont pas laissé indifférent bon nombre de personnes dont les opposants. C'est ainsi que le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck, est sorti de son silence pour apporter une réponse au chef de l'Etat.  

"Les rapports entre  l'Occident et l'Afrique sont des rapports de domination et de pillage. Il incombe à notre génération de mettre un terme à cette tendance et d'inaugurer une ère de coopération gagnant-gagnant, respectueuse de la dignité et de la souveraineté africaine", a posté M. Seck sur la page Facebook de son parti.

P.A

samedi, 03 novembre 2018 13:06

SAINT-LOUIS : A L'Ecole Du Leadership

Écrit par
Un atelier de formation portant sur le leadership local, la démocratie participative et l’entreprenariat local s’est ouvert vendredi à Saint-Louis, en vue de permettre aux jeunes d’acquérir des compétences des compétences devant les amener à participer davantage au développement économique.

A l’initiative de l’Agence régionale de développement (ARD) de Saint-Louis, en partenariat avec l’agence de coopération internationale allemande (GIZ), cette formation vise le renforcement des capacités des structures de jeunes en matière de leadership local, de démocratie participative et d’entreprenariat.
 
Selon Ousmane Sow, directeur régional de l’ARD, il s’articule autour des politiques du Sénégal en matière de jeunesse et les dispositifs d’accompagnement en faveur des jeunes, notamment dans la structuration des conseils de jeunesse.
 
APS

La température continue de monter sur Twitter entre le Chargé de Communication du Palais et les internautes. Après avoir essuyé de virulentes critiques lundi, suite à un post où il qualifie l'opposition sénégalaise de "bavarde et de paresseuse", El Haj Hamidou Kassé est revenu ce mardi à la charge. Cette fois-ci, Cheikh Bamba Dieye et ses camarades en ont pris pour leur grade.  

Dans une intervention couchée dur deux tweets, Kassé regrette la forme d'opposition que le Sénégal a connu sous Senghor, Diouf et Wade. Qualifiant l'actuelle opposition "d'inintelligente, bavarde et banale" avant de traiter ses leaders de "putschistes".

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 
 

Wade et Senghor et Diouf: il y avait bien un débat d’idées, de projets et de programmes. L’opposition actuelle, dans sa composante Pds et assimilées, n’est pas seulement inintelligente, bavarde et banale. Elle est revancharde avec des relents putschistes 1/2

 

Il répète le terme "Putschiste" dans la suite de son intervention...

El Hamidou KASSE@elhadjkasse
 
 

Depuis 2012, qui peut citer une seule proposition alternative a été faite par cette opposition revancharde aux relents putschistes? Tout son combat se réduit à une volonté de restauration. De retour d’un ordre rejeté massivement par les Sénégalais 2/2

 



Si l'on suit bien la logique de Monsieur Com' du Président Macky Sall, les opposants sénégalais se préparent à déloger ce dernier du Palais de gré ou de force... 

mardi, 30 octobre 2018 15:08

POUR UNE BONNE SANTE BUCCO-DENTAIRE (Vidéo)

Écrit par
mardi, 30 octobre 2018 15:06

CONSEILS POUR BIEN DORMIR (Vidéo)

Écrit par
Page 4 of 178

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…