Keita

Keita

Thierno Bocoum, responsable de la communication du parti Rewmi souligne, de prime abord que « le président de la République, en décidant de ne pas mettre fin à son mandat ce 25 mars, a violé une promesse qu’il avait faite ». Notant que le 23 juin était « un signal fort pour installer de grandes ruptures dans les secteurs de la gouvernance ». Mais, selon lui, le président de la République, à travers la posture qu’il a prise, a véritablement violé pas mal de ses promesses. Sur le plan politique, M. Bocoum regrette la rupture du dialogue avec l’opposition. « Le code électoral n’a jamais posé de problème depuis 1992. Nous sommes en 2017, l’opposition a plus d’une fois dénoncé ce code électoral. Ces dénonciations n’ont trouvé aucune réponse valable du pouvoir en place », dénonce M. Bocoum. Pour lui, le pouvoir est obnubilé par la quête d’un second mandat. C’est dans ce cadre qu’il inscrit les poursuites contre des opposants au moment où ceux qui sont proches du pouvoir sont protégés. Pour Thierno Bocoum, le chef de l’État qui avait dénoncé la transhumance, l’encourage aujourd’hui. Sur le plan des infrastructures, il affirme qu’aucun acte notable n’a été posé depuis 2012. « Le président Macky Sall a, en réalité, uniquement bénéficié des retombées de la continuité du pouvoir, en mettant sur son compte des réalisations qui ne sont pas les siennes », a-t-il dit, rappelant que le chef de l’État avait promis 500.000 emplois en 5 ans. Cette promesse, a-t-il indiqué, est loin d’être tenue.

jeudi, 16 mars 2017 07:30

Mame Cheikh Ahmed Tidiane SY

En visite au Sénégal pour 48 heures, Deo Hakizimana, Président Fondateur du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid), a été reçu hier, tour à tour, par le Président Abdou Diouf et le ministre-conseiller auprès du chef de l’Etat et star planétaire, Youssou Ndour.Ces deux sommités sénégalaises sont désignées parmi les dix personnalités mondiales, membres du comité d’honneur du Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique.  L’occasion a été saisie par M. Hakizimana pour présenter le logo du «Prix Macky Sall pour le dialogue» à l’ancien Secrétaire général de la Francophonie et à l’ancien ministre de la Culture et du tourisme.

jeudi, 02 fvrier 2017 23:13

La Psychologie de L'Amour

« Compassion no quiero » (Je ne veux pas de compassion),« Lastima no quiero » (je ne veux pas de pitié), .C’est par ces paroles que débute la chanson de la star mexicaine Thalia « Amor à la Mexicana. ». « Quiero tu locura que ma haga delirar » (je veux que ta folie me fasse délirer, rajoute t-elle.. Cet amour à la mexicaine a le mérite d’être très claire, elle se veut dure, quitte à surpasser la folie.Chez nous, je continue à me poser des questions sur notre définition de l’amour.  Est-il comme l’a chanté Youssou Ndour : « mbeguel capiténou boromam… » (l’amoureux est conditionné par son amour), c’est-à-dire  sans principes, que des sentiments, des pleurs et des péripéties ? Mais selon le modèle de Sternberg, l’amour accompli  est composé de trois choses : l’intimité, la passion et l’engagement. Quand il y’a absence totale de ces trois éléments, mieux vaut désigner cela par une autre épithète.

samedi, 28 janvier 2017 17:42

Can à la Sicap liberté 5 C

Les préparatifs ...

Page 7 of 14

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…