senpresse.com

senpresse.com

La « situation jugée de trop » a pu être évitée aujourd’hui. La chaloupe Dakar-Gorée a finalement fait l’objet d’une intervention de la part des remorqueurs, afin d’éviter qu’elle ne chavire. Par ailleurs, l’on se souvient qu’il y’a moins d’un an, en mai 2017, les habitants de l’ile de Gorée avaient bloqué pendant des heures l’embarcadère. Ils manifestaient pour l’obtention d’une nouvelle chaloupe afin d’assurer le transport. Aussi ils souhaitaient que la gestion des engins soit confiée à Cosama et non au Port Autonome de Dakar qui, jugent-ils, a fini de montrer son incapacité à agir convenablement dans ce domaine précis. Et depuis, l’on attend toujours.

 

Senpresse.com

 

Le procès du putsch manqué a repris ce 27 mars 2018 à la salle des banquets de Ouaga 2000. Après les citations des témoins à comparaître, le Tribunal va procéder à l’examen d’un mémoire déposé par la défense, en l’occurrence par Me Bonkoungou. Le président de la République, Macky Sall ainsi que d’autres personnalités africaines ont été cités comme témoins, souligne burkina24.

Le procès a repris, toujours avec les citations des témoins des accusés. La liste dressée par le Général Djibrill Bassolé comporte 11 noms, des absents, car n’ayant « évidemment » pas été notifiés. Elle comporte des noms de personnalités dont Gilles Thibault, le Président sénégalais Macky Sall, l’ex Président béninois Thomas Yayi Boni, le Président nigérien Mahamoudou Issoufou, Tulinabo Mushingi, Isaac Zida, cite burkina24. Situation qui a réveillé encore le débat sur les diligences que devrait faire le Parquet militaire, selon la défense. Même scénario avec les listes des témoins de Abdoulaye Dao, Abdoul Aziz Korogho et autres accusés. A qui de citer les témoins ? Au Parquet ? A la Partie Civile ? A la Défense ? Autant de questions débattues.

Senenews 

mercredi, 28 mars 2018 19:20

Sénégal: Baisse des Tarifs d'Internet

Le Directeur de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes a présidé, hier, la cérémonie de lancement officiel des activités commerciales des trois nouveaux fournisseurs d’accès à internet. Une occasion pour le Dg de soutenir que cela permettra de poursuivre la baisse des tarifs enclenchée et qui est une forte demande du Président de la République.

« Le Sénégal vient de procéder au lancement commercial de la fourniture d’accès à internet à travers les trois fournisseurs qui ont été retenus à la suite d’un processus d’appel à candidature qui a été sur l’initiative du gouvernement. C’est heureux de constater qu’en plus des  opérateurs qui fournissement l’accès à internet que sont Sonatel, Tigo et expresso, nous avons aujourd’hui d’autres opérateurs, des fournisseurs d’accès à internet qui viennent d’entrer dans le marché sénégalais des télécommunications », a déclaré Abdou Karim Sall, Directeur de l’ARTP. Et ajoute que cela permettra  de poursuivre la baisse des tarifs enclenchée et qui est une forte demande du Président de la République.

Selon lui, c’est l’objectif ; quand il y a  une concurrence, il y a fortement une concurrence sur les tarifs. Les tarifs vont être tirés vers le bas  avec l’arrivée des fournisseurs d’accès à internet. « Il suffit de faire le tour dans les jours à venir parce que les tarifs de l’internet sont déjà pour les trois opérateurs disponibles dans l’observatoire des tarifs  de l’Artp. Nous allons y ajouter les tarifs des fournisseurs d‘accès à internet pour permettre de faire le choix suivant les tarifs, mais également suivant la qualité de service », a-t-il fait savoir.

Ainsi, il rappelle que ces fournisseurs sont déjà opérationnels et ils avaient lancé le go pour la partie commerciale. « Ils ont déjà déployé leur réseau depuis un certain temps et certainement, vous avez constaté que depuis quelques mois, ces opérateurs sont en train de s’installer à Dakar et compte tenu de leur obligation, ils seront dans une disposition de faire la même chose dans toutes les régions du Sénégal afin que les populations de manière global puissent bénéficier de ces retombées  et de cette baisse qui sera significative dans notre pays », a-t-il dit

Cependant, M. Sall de rappeler que le Président de la République a donné de instructions fermes pour que notre pays soit doté d’infrastructures de télécommunication de très haut niveau, mais également que l’accès à internet soir une réalité pour tout le monde. « Tout ceci nous l’avons fait  pour garantir une démocratie dans  l’accès à internet. Si on avait laissé le choix aux trois FAI de se déployer comme ils veulent sur l’étendue du territoire national, ils auraient choisi  d’être dans les zones les plus rentables. C’est la raison pour laquelle le cahier de charges qu’ils ont  signé leur fait obligation, avant 5 ans, d’assurer une couverture parfaite des zones que nous avons déclarées », a-t-il laissé entendre.

Pour le Dg, c’est une date historique pour le pays parce que de nouveaux acteurs viennent de démarrer et d’autres acteurs vont démarrer dans les jours à venir. Cela permettra à nos concitoyens d’avoir un éventail de choix par rapport à la qualité de service et par rapport à la qualité commerciale. « Quand je parle de l’accès à internet, je voudrais dire  l’accès à internet haut débit et très haut débit. C’est la raison pour laquelle le processus d’appel à candidature a été lancé et nous avons sélectionné trois fournisseurs d’accès à internet), a-t-il annoncé.

Notons que les trois fournisseurs choisis sont les suivants : Waw  qui assure la couverture de Dakar, Thiès, Diourbel, Tambacounda et Kédougou ; Africa Access pour la couverture de Dakar, Ziguinchor, Matam, Kolda, Sédhiou, et enfin Arc informatique qui couvrira Dakar, Kaolack, Saint-Louis, Louga, Kaffrine et Fatick.

Khady Thiam COLY

mercredi, 28 mars 2018 14:29

Le Boycott des Députés Contre Le PM

Le Premier ministre, Mohammad Boun Dionne sera à l’Assemblée nationale, demain après-midi (jeudi), avec son équipe gouvernementale pour sa traditionnelle séance de questions d’actualité. Mais, ce passage du Gouvernement se fera sans les députés de l’opposition. Lesquels ont décidé de ne pas participer à cet exerce entre l’Assemble nationale et le Gouvernement, révèle l’As.

L’annonce a été faite hier, par le député, Mamadou Lamine Diallo, par ailleurs, leader du Mouvement Tekki. « Depuis sept (7) mois, le Premier ministre n’est pas venu à l’Assemblée nationale et maintenant qu’on parle de parrainage, il veut venir pour faire son show. Nous avons donc décidé de ne pas y aller », confie le parlementaire qui participait à la conférence de presse du Parti de l’Unité et du Rassemblement «(PUR).
Poursuivant, Mamadou Lamine Diallo annonce dans la foulée, une conférence de presse de l’opposition, aujourd’hui, dans un hôtel dakarois, pour revenir plus largement sur ce sujet.

 

Xalima

L’ancien sélectionneur des Lions du football, Amara Traoré, soutient que des critères généralement non connus du grand public peuvent motiver le choix de faire appel à certains joueurs en équipe nationale pour les grandes compétitions, généralement trois ou quatre éléments précieux pour la stabilité du groupe ou pouvant servir de relais à l’entraîneur. "Par expérience, on sait que dans une sélection appelée à jouer une phase finale, il y a pratiquement consensus sur les 19 ou 20 mais il y aura trois à quatre joueurs qui seront appelés sur des critères qui peuvent échapper aux personnes extérieures au groupe", a fait valoir le technicien sénégalais dans un entretien avec l’APS.
 
"Ils sont souvent appelés pour la stabilité du groupe, pour être des relais du coach et des joueurs capables de tirer une sélection vers le haut", a poursuivi Amara Traoré, ancien sélectionneur du Sénégal de 2009 à 2012. L’ancien attaquant des Lions, alors sociétaire de Guegnon en Ligue 2 française, avait fait partie du groupe du Sénégal pour les phases finales de la CAN et de la Coupe du monde 2002. "Dans une sélection appelée à vivre longtemps ensemble, il y a beaucoup de critères qui entrent en jeu", a-t-il souligné, sur le choix du groupe sénégalais devant prendre part à la phase finale de la prochaine Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet).
 
A la question de savoir si des joueurs ont marqué des points après les deux matchs amicaux contre l’Ouzbékistan (1-1) et la Bosnie (0-0), l’ancien attaquant de Metz, Gueugnon et Bastia (France) estime que Santy Ngom, par exemple, "a eu un bel apport sur le plan technique et de la vivacité lors du match contre l’Ouzbékistan". "Il a apporté un plus notamment en deuxième période contre l’Ouzbékistan", a insisté Amara Traoré, selon qui "sur 19 ou 20 joueurs, il n’y aura forcément pas de grande surprise" dans la future liste que le sélectionneur national va publier. Les critères de sélection que le grand public ne maitrise pas forcément vont porter sur "quatre à trois éléments", a par ailleurs ajouté le technicien, qui a dirigé aussi bien des clubs sénégalais (Linguère et Jaraaf) que guinéens (AS Kaloum et Horoya AC) Le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, en conférence de presse mardi au Havre (France), en perspective du match amical contre la Bosnie joué mercredi, avait annoncé qu’il ne restait désormais que "4 à 5 places à prendre" dans la liste des 23 lions qui seront amenés à défense les couleurs sénégalais lors de la phase finale de la prochaine Coupe du monde (14 juin au 15 juillet).
 
APS
Les quotidiens parvenus mercredi à l’APS traitent de divers sujets, parmi lesquels les suites de la démission du juge Ibrahima Dème de la magistrature."Avec la démission de Ibrahima Hamidou Dème, la balance de Thémis tremble. Avec des critiques internes profondes et des décisions judiciaires très commentées, les acteurs veulent plus de liberté et le départ du président de la République du Conseil supérieur de la magistrature. Ça va mal dans les rangs", écrit le journal Le Quotidien.Et pour cause, 24 heures après la démission du juge Dème, rapporte Enquête, "les réactions se multiplient dans la famille judiciaire", à commencer par celle du président de l’Union des magistrats sénégalais (UMS), Souleymane Teliko.
Page 9 of 232

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…