senpresse.com

senpresse.com

Gris Bordeaux s'est excusé auprès de ses supporters pour le retard qu'il a accusé, mardi dernier, au face-à-face organisé par Luc Nicolai. Le 3éme tigre de Fass fustige le fait que le promoteur lui reproche un manque de professionnalisme.  

« Chers amis et supporters, je m’excuse auprès de vous pour l’échec de la rencontre organisée par le promoteur (Luc Nicolai) mardi dernier », écrit le 3éme Tigre de Fass sur sa page Facebook. Et d’ajouter : « Mais, je tiens à clarifier que ce n’était ni un face-à-face, ni une signature de contrat. C’était juste une présentation d’une nouvelle plateforme pour visionner le combat sur le net ». par ailleurs, déclare l’adversaire de Balla Gaye 2, « le promoteur devrait reconnaitre mes sacrifices (ou) les efforts que j’ai faits pour uniquement coopérer pour la réussite de son événement ».

Ce combat a été scellé depuis la saison passée. Mais il a été programmé à la date du 1er janvier 2018. »Jusqu’ici, aucun contrat ne nous lie. Il n’y a pas de régularisation du combat », laisse entendre Gris Bordeaux, visiblement énervé par la réaction de Luc Nicolai après son retard de mardi dernier. « Le promoteur devrait avoir un peu plus de reconnaissance pour mes sacrifices (suspendre ma préparation en Espagne pour 4 jours), au lieu de me reprocher de manquer de professionnalisme ».

Wiwsport

samedi, 16 septembre 2017 14:15

Technique Simple Pour Mettre Le Voile (Vidéo)

samedi, 16 septembre 2017 14:07

Quelques Conseils Pour Bien Manger (Vidéo)

samedi, 16 septembre 2017 14:02

Economie Mondiale: Tout Va Bien!

Nous sommes submergés par les catastrophes. Au Bangladesh, au Niger, dans les Caraïbes, en Floride, le ciel est tombé sur la tête des hommes. Des morts, des dégâts qui se chiffrent en milliards de dollars ou d'euros, et l'annonce de catastrophes ultérieures pour cause de réchauffement climatique. Sans être maladivement pessimiste, on pourrait penser que tout va mal. Et pourtant, c'est inexact. En tout cas sur le plan économique.

Car la planète semble s'être remise de la grande crise de 2008. Les taux de croissance ont recommencé à décoller. Aux Etats-Unis, des records sont battus. En Europe, même la Grèce est sortie de sa récession. En Afrique, le Nigeria et l'Afrique du Sud aussi. Alors, quelle est la mesure de ce mieux ? Se fait-il au bénéfice de tous ou de quelques-uns ? Quels sont les ingrédients qui ont permis aux économies les plus diverses de retrouver le chemin du développement ? Quel rôle ont joué les banques centrales ? Et quid des politiques gouvernementales ?

RFI

Le cas de Khalifa Sall, député maire de Dakar en détention préventive depuis sept mois, a largement alimenté les débats lors de la rentrée parlementaire sénégalaise, ce jeudi 14 septembre. Le collectif d’avocats qui assure sa défense a saisi, par courrier, les députés pour leur enjoindre de mettre fin à une détention qu’ils qualifient d’ « arbitraire ».

Khalifa Sall n’a pu se rendre jeudi à la séance inaugurale de la nouvelle assemblée « malgré son immunité parlementaire », a dénoncé à la tribune de l’hémicycle un député de sa coalition,La séance inaugurale a aussi été l’occasion pour Cheikh Bamba Dièye, député de la coalition Manko Taxawou Senegaal qui avait choisi Khalifa Sall pour tête de liste, d’amener le sujet jusqu’à la tribune. « En ce jour solennel, le député doit pouvoir élire et être élu. Khalifa Sall n’a aucune possibilité de pouvoir jouir de ces droits », a lancé le député devant un hémicycle pour le moins agité.

L’absence du député-maire de Dakar est une « violation flagrante » de ses droits, a ajouté Cheikh Bamba Dièye sous les huées de députés de la majorité. Madické Niang, président du groupe des Libéraux, a également regretté l’absence de Khalifa Sall, avant que le président de la séance inaugurale n’interrompe ces débats, au motif qu’ils n’étaient pas réglementaires pendant l’installation des députés.

La zone euro a enregistré en juillet un excédent commercial de 23,2 milliards d’euros, en baisse par rapport à juillet 2016, où il avait atteint 24,8 milliards, a annoncé vendredi l’Office européen des statistiques Eurostat.

Les exportations de biens des 19 pays de la zone euro se sont établies à 177,7 milliards d’euros, en hausse de 6,1% par rapport à juillet 2016. Dans le même temps, les importations en provenance du reste du monde ont progressé de 8,2% pour atteindre 154,6 milliards d’euros.

Excédent commercial
Sur les sept premiers mois de l’année, l’excédent commercial atteint 130,2 milliards d’euros, contre 154,1 milliards de janvier à juillet 2016. Pour l’ensemble de l’Union européenne, l’excédent commercial est de 8,8 milliards d’euros en juillet, contre 3,0 milliards lors du même mois de 2016.

Exportations
Les exportations de l’UE se sont établies à 155,8 milliards d’euros, en hausse de 9,7% par rapport au même mois de l’année précédente. Les importations en provenance du reste du monde ont quant à elles progressé de 5,6%, à 146,9 milliards d’euros.

XALIMA

Page 7 of 156

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…