senpresse.com

senpresse.com

Serigne Mouhamadou Fadl Mbacké (1893-1968) est le second calife des mourides. Il succéda à Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké. Il est le fils de Cheikh Ahmadou Bamba qui est le fondateur du mouridisme.

Sa mère Soxna Awa Bousso1 appartient à une famille de grands érudits qui a donné plusieurs imams à Touba. Serigne Fallou est né le  à Darou Salam2, jour anniversaire de l'ascension de Mahomet. Le Magal Kazu Rajab qui marque son anniversaire est un événement bien connu, qui est assisté par des centaines de milliers disciples. Nombreuses sont les personnes qui vivent avec la conviction qu'il suffit de faire appel à Serigne Fallou sept fois pour obtenir la réalisation de ses désirs. Serigne Fallou a été un grand érudit, il a écrit plusieurs exemplaires du coran pour son père et il a aussi été un grand sage qui éduquait les fidèles sans les vexer parce qu’il le faisait avec humour et avec un bon wolof, plusieurs de ses paroles sont encore utilisés comme des adages. Il était aussi très généreux, bien qu'il ait été le khalif général des mourides avec plusieurs milliards qui passaient par ses mains et la construction de la grande mosquée de Touba dont il a poursuivi et achevé, à son rappel à Dieu, il n'a laissé comme héritage en argent à ses enfants que 800.000 fcfa. Son fils aîné est Serigne Modou Bousso Dieng. Il a hérité de son père le surnom de « Na ame mou am, doufi am dou am »1. En effet, Fallou était supposé être crédité du don de voir se réaliser toutes les prières qu'il formulait, comme s'il donnait des ordres aux éléments. Il entretenait des relations très affectives avec les individus. Son mausolée est l'un des plus visités à la grande mosquée de Touba.

Sous le Ndigueul de son père et guide, Serigne Fallou a fondé plusieurs villages : NDINDY (1913) , BOGOREL (1914) , MBEPP(1930) , MERINA BOBO(1932) , KHAYANE(1938) , TOUBA MERINA(1948) , NAYROUL MARAME(1952) , ALIYEU(1950) , TOUBA SOURANG(1961) , TOUBA BOGO(1962). ne pa oublier SAM YABAL village qui se situe apres touba belel vilage créer par serigne abdou Lahad 3 em khalife de serigne touba.

1758199502665Il était un grand bâtisseur et un grand agriculteur.

Il a fondé le célèbre marché « Occasse » qui est un lieu attractif et économique de la ville sainte de Touba. Son fils Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké a été le sixième calife de son illustre grand-père Cheikh Ahmadou Bamba(Serigne Touba).

C'est dans la nuit du 06 août 1968 que El Hadj Mouhamadou Fallou Mbacké s'éteignit à Touba plongeant le monde mouride dans une tristesse jamais égalée.

lundi, 06 novembre 2017 09:18

Ronaldo ne marque pas, Benzema sifflé

Le Real Madrid a stoppé sa mauvaise série en s’imposant face à Las Palmas (3-0), dimanche. Une victoire qui permet aux Merengue de relever la tête. Mais une fois encore, Ronaldo et Benzema sont restés muets…Les critiques ne vont pas s’arrêter si rapidement. Mais au moins, le Real Madrid a renoué avec la victoire face à Las Palmas, dimanche soir (3-0). La lecture brute du résultat peut laisser penser à un revirement brutal de la situation mais il reste encore beaucoup à dire sur cette prestation. Notamment en raison de l’absence de but des attaquants que sont Cristiano Ronaldo et Karim Benzema.

lundi, 06 novembre 2017 09:14

WADE SOLDE SES COMPTES

Gestion du pays, endettement, dialogue national, humiliations de Macky Sall - À Touba, Abdoulaye Wade dresse un bilan sans concession  Un grand coup médiatique pour Me Abdoulaye Wade. Dans la cité religieuse de Touba dans le cadre du Magal, et profitant de sa popularité intacte dans  cette ville, l’ancien président  a saisi l’occasion pour dénoncer la manière dont Macky Sall gère le pays, notamment sur le plan économique.

Le groupe Sonatel  n’a pas  lésiné sur les moyens pour  marquer  sa présence lors du Grand Magal de Touba  2017. Cette année encore comme à l’accoutumée, le leader de la téléphonie mobile au Sénégal, a renforcé son dispositif habituel à Touba en se déployant en puissance 4G. Le groupe l’a fait savoir lors de sa visite dans la cité religieuse le Mercredi 02 Novembre.

Aux Etats-Unis, une fusillade a éclaté dans une église au Texas, à Sutherland Springs, ce dimanche 5 novembre. Vingt-six personnes ont été tuées, a annoncé le gouverneur de l'Etat et vingt ont été blessées. Le tireur est lui aussi décédé, après avoir tenté de s’enfuir.
La fusillade s’est produite à 11h30 heure locale, 1h30 environ après le début du service dominical d'une petite église baptiste de Sutherlands Springs, une bourgade de 400 habitants proche de San Antonio. Le tireur est arrivé vers 11h20. Il s’est arrêté d’abord à une station-service en face de l’église.

Il a alors traversé la rue en voiture, en est descendu avec un fusil automatique et a commencé à tirer. D’abord dehors, puis ensuite dans l’église. Vingt-trois personnes sont mortes à l’intérieur, deux à l’extérieur et la 26e à l’hôpital. Les victimes, dont la fille du pasteur âgée de 14 ans, avaient entre 5 et 72 ans.Alors que le tireur quittait l’église, un habitant qui était armé lui a tiré dessus. Le tueur aurait alors laissé tomber son fusil et se serait enfui en voiture. Il a finalement été retrouvé mort un peu plus loin au volant de son véhicule, rempli d'armes. A-t-il succombé à ses blessures ou s’est-il suicidé ? L'enquête le dira.

Les faits ne sont pas encore pleinement établis. Pas plus que les motivations du tueur. Le FBI est arrivé sur les lieux pour se joindre aux forces locales, afin de déterminer les causes de cette fusillade. Les enquêteurs détiennent notamment un enregistrement vidéo diffusé sur Youtube.
Un tireur blanc de 26 ans
Greg Abbott, le gouverneur républicain du Texas, a déclaré qu'il s'agissait de la « pire fusillade de masse de l'histoire » de cet Etat du sud des Etats-Unis. Selon le shérif, les noms de toutes les victimes ne sont pas encore connus et toutes les familles n’ont donc pas encore été prévenues.Lors d'un point presse donné en fin de journée, la police n’a pas révélé l'identité du tireur. Vêtu de noir, il était doté d'un gilet pare-balles, a déclaré un responsable des forces de l'ordre du Texas, Freeman Martin. Mais peu après, deux enquêteurs sous couvert d’anonymat ont dévoilé un nom : Devin Patrick Kelley, 26 ans.

Selon les médias américains, il aurait servi dans l’armée de l’air, d’où il avait été renvoyé après être passé devant une cour martiale en 2014 pour avoir brutalisé sa femme et un enfant. Il vivait chez ses parents, qui devaient être assez fortunés puisqu’ils possédaient une maison d’un million de dollars près de San Antonio, à une cinquantaine de kilomètres du lieu de la fusillade.Le président américain, qui se trouve au Japon, a rapidement réagi. Donald Trump a appelé le gouverneur du Texas et a commencé sa conférence de presse en évoquant cette tuerie « terrifiante ». Un peu plus tôt, il avait adressé un tweet à la population : « Que dieu puisse aider les habitants de Sutherland Springs ». Il a ajouté qu’il suivait « la situation de près depuis le Japon », où il se trouve.

L’Amérique traverse une période noire en ce moment. Cette fusillade se produit peu après celle de Las Vegas, qui a fait 58 morts. Affaire moins connue, en septembre, une femme avait également été tuée lors d’une fusillade dans une église du Tennessee. Six paroissiens avaient été blessés.

Au Texas, il n'y a aucune restriction spécifique pour l'achat d'armes à feu. Cette nouvelle tuerie relancera bien sûr ce débat au long court qui traverse la société américaine, sans que cela soit suivi d’effet... Toujours depuis le Japon, le président a en effet déclaré qu'à ses yeux, « ce n'est pas une question liée aux armes ».

Selon Donald Trump, il faut se poser la bonne question : « La santé mentale est le problème ici », dit-il. Une déclaration cocace, le président et sa majorité s'employant depuis le début de l'année à défaire les restrictions créées par son prédécesseur sur la vente d’armes aux personnes souffrant de maladies mentales.

rfi.fr

lundi, 06 novembre 2017 09:02

Macky, Wade, Idy : Télescopage à Touba

En cette veille de Magal, c’est la ruée vers Touba pour les hommes politiques. Ce weekend, il y a eu un télescopage dans la Ville sainte entre grosses pointures.À la suite du chef de l’État, qui y était en visite jeudi et vendredi, Wade a débarqué dans la capitale du mouridisme dimanche avec une forte délégation composée de cadres du Pds et de responsables de partis alliés. La veille, Idrissa Seck était déjà sur place.Hier, informe L ‘Observateur, le patron de Rewmi a été reçu par le khalife des mourides, Serigne Sidy Makhtar, à Gouy Mbind, le fief du guide de Touba. Mais contrairement à Wade, qui a profité de sa visite, en marge du Magal, pour solder ses comptes avec Macky Sall, notamment en revenant sur les législatives, Idrissa Seck a choisi d’éviter les questions polémiques.

L’élargissement de la Couverture maladie universelle (CMU) aux élèves va les aider à améliorer leurs performances scolaires, a assuré, dimanche, à Fatick (centre), le secrétaire général de l’Agence de la couverture maladie universelle (ACMU), Mamadou Racine Senghor.
 ’’Le programme CMU-Elèves permettra de booster les performances de nos écoliers’’, a dit M. Senghor lors de la cérémonie officielle de lancement de cette initiative de l’ACMU au lycée Coumba-Ndoffène-Diouf de Fatick.  ’’Si on met en place un dispositif d’assurance qui assure une couverture aux élèves quand ils sont malades, cela aidera à lutter contre les absences, à assurer l’assiduité des élèves et à améliorer leurs performances scolaires’’, a-t-il expliqué.

Page 7 of 197

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…