senpresse.com

senpresse.com

La Suède s'est qualifiée pour le Mondial-2018 en allant faire match nul contre l'Italie (0-0), qui est du même coup éliminée, ce lundi 13 novembre à Milan en barrage retour, après avoir gagné le match aller 1-0.L'Italie, quadruple championne du monde, ne participera pas à un Mondial pour la première fois depuis 1958. La Suède retrouve, elle, la Coupe du monde, qu'elle n'avait plus disputée depuis 2006. Cela sera sans eux. Sans Buffon qui ne deviendra pas le premier joueur à disputer six Coupes du monde, sans les guerriers Chiellini et Barzagli, sans les promesses Insigne, Belotti ou Verratti.

mardi, 14 novembre 2017 06:28

Matrix, une analyse de la trilogie

I - Historique :
Pour bien saisir les explications qui vont suivre, qui seront assez «techniques », il est utile de comprendre grossièrement l'histoire et le fonctionnement de la matrice :
1/ En premier lieu, une guerre entre hommes et machines éclata. Malgré une tentative des hommes de priver les machines de la lumière solaire, ces dernières gagnèrent la guerre.
2/ La source d'énergie solaire n'étant plus à portée des machines suite à l'intervention humaine, elles utilisèrent l'homme comme pile pour leur fournir de l'énergie. L'homme devant évoluer de par sa nature dans un environnement qui permet le fonctionnement de son cerveau, elles décidèrent de créer une matrice.

Le 4e Forum de Dakar pour la paix et la sécurité s'est ouvert ce lundi au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio. Le Président Macky Sall a présidé la cérémonie d'ouverture aux côtés de ses homologues du Mali, Ibrahima Boubacar Keïta, et du Rwanda, Paul Kagamé, et de la ministre française des Armées, Florence Parly, du Premier ministre tchadien, Albert Pahim Padacké, du président de la commission de l'union africaine, Moussa Faki, et du représentant du Japon, Massahissa Sato.

La coalition Mankoo Taxawu Senegaal (Mts) persiste et signe dans son refus de répondre à l’appel au dialogue politique lancé par le pouvoir en place.  A quelques jours de l’organisation de ce grand «ndeup» politique national prévu pour le 21 novembre, la frange de l’opposition ayant participé aux dernières Législatives sous la bannière de Mankoo Taxawu Senegaal. réitère sa position de ne pas participer à la rencontre initiée par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye.Par le biais d’un communiqué signé du coordonnateur El Hadj Malick Gakou, la coalition regroupant Rewmi, le Grand Parti, le Fsd/Bj, Initiative 2017 et les partisans du maire de la capitale sénégalaise réaffirme son véto contre toute discussion avec le pouvoir en place « sans la libération inconditionnelle du député-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall ».

Le sélectionneur national, Aliou Cissé, a le triomphe modeste à l’heure de savouer  la  deuxième qualification  historique du Sénégal  à une phase finale de  Coupe du monde. S’il a le sentiment de réaliser quelque chose de «grand»,  le sélectionneur national pense qu’il n’y aura pas de répit pour améliorer l’équipe sur le plan technico-tactique lors des prochaines échéances. Dans cet entretien accordé à la presse sur le chemin du retour de Polokwane,  Aliou Cissé revient sur le parcours et repond sur les critiques formulées à l’endroit du jeu des Lions.

Vendredi 10 novembre, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du monde en s’imposant en Afrique du Sud (2-0) lors d’un match donné à rejouer par la FIFA. Mais le Burkina Faso, qui avait déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), ne veut pas s’avouer vaincu.La décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016) – une première – à la suite d’une faute d’arbitrage de l’arbitre ghanéen Charles Lamptey, suspendu à vie pour « manipulation de match », continue de faire des vagues au Burkina Faso. Tout comme  l’Afrique du Sud, la fédération burkinabè de football (FBF) a en effet décidé d’aller jusqu’au bout des recours qui lui sont offerts.

Le groupe français de construction et de réparation navale de navires de taille moyenne, "Piriou" s’installe à Dakar après son implantation au Nigeria, en 2004, au Vietnam (2006) et en Algérie (2013) a appris l’APS, lundi."Nous avons l’honneur et le plaisir de recevoir au Sénegal le Groupe Piriou. Un groupe bâti sur une réputation de sérieux, sur des valeurs (efficacité et proximité) que nous partageons", a indiqué Babacar Ngom.Le directeur général de l’entreprise "Ngom et Frères" procédait à la signature d’un partenariat entre sa société et le Groupe français qui a une "solide réputation dans le monde de la construction et de la réparation des bâteaux pour la pêche artisanale semi-industrielle".

Page 4 of 197

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…