senpresse.com

senpresse.com

Les chefs confrériques demeurent "un rempart" contre le djihadisme au Sénégal, a assuré Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, président de la commission communication et culture du comité d’organisation du magal de Touba, avant de plaider pour un réarmement des fidèles musulmans sénégalais sur le plan scientifique et moral."Les chefs religieux constituent un rempart et ces remparts sont nos soupapes de sécurité, mais ce qu’il faudrait faire, c’est les renforcer dans leur rôle et faire en sorte qu’ils soient équidistants de certaines choses", a dit le marabout, invité jeudi de la rédaction de l’APS.Il était invité à réagir sur les résultats du rapport 2016 de l’Institut Timbuktu, selon lequel le Sénégal "n’est pas à l’abri d’une propagation idéologique djihadiste".

Le président de la commission culture et communication du comité d’organisation du magal de Touba, Serigne Abdou Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, a salué le dynamisme de la diaspora mouride dont les transferts d’argent participe à la réduction de la pauvreté dans la cité religieuse."Nous n’avons pas fait d’études spécifiques sur l’impact de la communauté mouride de la diaspora à Touba. Mais, sur le plan de la finance, nous avons constaté qu’il y a un impact considérable(…) avec les envois d’agent", a-t-il dit.
Selon Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, invité de la rédaction de l’APS, jeudi, "une bonne partie" des 900 milliards de francs CFA transférés annuellement par les émigrés sénégalais, vient de la communauté mouride, composante "la plus importante" de la diaspora sénégalaise.

Le leader du Grand Parti, Malick Gakou a diligenté à son avocat Serigne Khassimou Touré de confirmer sa plainte contre Bouna Seck. Gakou avertit aussi que «cette fois ci, croyez-moi, ce ne sera pas comme dans l’affaire des 6 milliards de la Sonacos».
Le feuilleton Gakou-Bouna Seck continue de plus belle. Quelques jours après la sortie du directeur de cabinet de Moustapha Niasse pour persister et signer ses allégations faites lors de l’émission «Grand Jury», Malick Gakou a décidé de passer à la vitesse supérieure.

Dakar, 4 nov (APS) - Le premier Salon du pagne africain s’ouvre à la place du Souvenir Africain, ce matin, à 9 heures, sur le thème : "Entreprendre avec le pagne", annonce un communiqué parvenu à l’APS.
La République du Congo est le pays invité d’honneur de cette première édition.

vendredi, 04 novembre 2016 10:39

Ibra minimise son mauvais geste…

Coupable d’avoir pris Simon Kjaer à la gorge, jeudi, sur la pelouse du Fenerbahçe, Zlatan Ibrahimovic n’a rien trouvé à redire à son attitude.Muet devant le but depuis de nombreuses semaines, Zlatan Ibrahimovic est dans le dur. Après avoir démarré la saison pied au plancher, le Suédois n’a plus marqué le moindre but depuis fin septembre et la situation semble le rendre quelque peu nerveux.  Tout du moins si l’on en croit son mauvais geste, jeudi, à l’encontre de Simon Kjaer, le défenseur danois de Fenerbahçe.
Un «pétage de plombs» en règle qui aurait dû valoir carton rouge pour le Suédois, l'ancien attaquant du PSG n’ayant pas hésité à saisir l’ancien Lillois à la gorge sous le coup de l'énervement. Et ce avant de repousser le bras de l’arbitre, venu calmer les esprits…

Dans l'ancienne « jungle » de Calais, il n'y a désormais plus personne. Les tout derniers migrants, au nombre de 291, ont quitté l'annexe Jules-Ferry jeudi 3 novembre, transférés dans les Centres d'accueil et d'orientation (CAO) disséminés sur le territoire français. Une nouvelle évacuation a commencé tôt ce vendredi matin à Paris,  où plus de 3 000 personnes campent, pour certains depuis des mois, entre les stations de métro Jaurès et Stalingrad.L'opération a démarré dans le calme et plutôt lentement. Près de 600 policiers sont arrivés, ont réveillé au petit matin les migrants endormis et les ont regroupés sur l'avenue de Flandre, où se trouve une partie des nombreuses tentes du campement.

Les quotidiens reçus vendredi à l’APS évoquent l’inauguration de la centrale solaire de Malicounda, la guerre de leadership au Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle) et de supposées magouilles au Port de Dakar.Le Soleil se fait écho de l’annonce, par le chef de l’Etat, Macky Sall, de la mise en service de 5 nouvelles centrales solaires dès 2017. ‘’Après Bokhol et Malicounda, le gouvernement ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le chef de l’Etat a annoncé la mise en service, dès 2017, de 5 nouvelles centrales solaires qui porteront le taux des énergies renouvelables à 21%’’, écrit le journal.

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…