senpresse.com

senpresse.com

Voici les principales réactions des sélectionneurs qui étaient présents au tirage au sort de la CAN 2017 au Gabon qui aura lieu du 14 janvier au 5 février. Cette CAN proposera de nombreuses affiches très alléchantes à retrouver dans le calendrier.Hugo Bross, sélectionneur du Cameroun au micro de RFI : «Nous avons le Gabon dans notre groupe et un pays organisateur est toujours dangereux. Nous avons aussi deux autres équipes moins prestigieuses sur le continent africain, mais il faut évidemment s’en méfier. C’est peut-être cela le danger : les sous-estimer. La Guinée-Bissau n’est pas très connue et il va falloir se pencher sur la question. Le Burkina Faso est une équipe que je connais mieux et qui a été en finale en 2013 et nous devons jouer à notre plus haut niveau pour aller en quarts de finale. »

Ancien émissaire discret du « Guide » pendant près de quarante-cinq ans, le sulfureux cousin du raïs accuse l’Occident de cacher la vérité sur l’intervention de 2011 et réclame un dialogue national. Il faut se présenter à l’accueil d’une résidence huppée, dans le quartier de Zamalek, au Caire. Trois agents de sécurité indiquent l’ascenseur. Un quatrième, cheveux gominés en arrière, attend sur le palier de l’appartement. Il y a trois ans, les forces de l’ordre égyptiennes avaient dû recourir à dix véhicules de police et essuyer plusieurs heures de fusillade avant de parvenir à déloger le cousin de Mouammar Kadhafi.

vendredi, 21 octobre 2016 08:57

Libye: où est le «trésor» de Kadhafi?

Cinq ans après la mort de Mouammar Kadhafi, les zones d’ombres qui entourent sa chute restent nombreuses. Une question en particulier suscite tous les fantasmes : où est l’argent du Guide ? Le « trésor » se compterait en centaines de milliards de dollars.
Comme les trésors légendaires, la fortune de Mouammar Kadhafi est entourée d’une part de mystère. D’abord, personne n’en connaît le montant exact : entre 100 et 400 milliards de dollars selon les experts consultés. Des chiffres qui donnent le tournis, car dans la Jamahiriya Libyenne, les comptes de l’Etat étaient contrôlés par le Guide et son proche entourage.

Le premier gisement de pétrole découvert au Sénégal en 2014, dont les réserves sont estimées "à 450 millions voire 500 millions de barils", devrait commencer à être exploité être exploité entre 2020 et 2023, a annoncé, jeudi, à Dakar, le directeur général de Petrosen, Mamadou Faye."Depuis 2014, nous avons eu deux découvertes" de pétrole, dont une première "significative (.) dans la partie maritime profonde. Elle a fait l’objet d’évaluation qui a commencé en 2015. Nous venons de terminer et à mi-chemin, les réserves sont estimées à 450 millions voire 500 millions", a-t-il dit.

Mostapha Sarr senpresse.com :La presse quotidienne est revenue ce 20 Octobre 2016 sur des sujets divers mais essentiellement autour de la Convocation du depute Maire Barthelemy DIAS au tribunal de Dakar ce matin, pour le meurtre de Ndiaga Diouf, tué en en décembre 2011 et le tirage de la CAN 2017 qui se tiendra au Gabon Le quotidien Enquête relève que ‘’son procès suscite beaucoup de supputations, car il intervient cinq ans après les faits, au moment où le responsable socialiste est en désamour avec la direction de son parti et son allié, l’Alliance pour la République’’ (APR, au pouvoir). ‘’Barth à quitte ou double’’, titre le journal, notant que le maire de Mermoz-Sicap-Sacré Cœur ‘’fait face à son destin’’.

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée ce qui ne l'empêche pas d'être très souvent négligé. Ses apports en nutriments essentiels lui confèrent un réel pouvoir énergisant qui ne devrait pas être sous-estimé. Comment lui redonner cette place de moteur de la journée sans pour autant modifier ses habitudes ou perdre du temps ?

(Dakar) Sauf reporte de dernier instant. C’est ce jeudi 20 octobre 2016 que le député socialiste, Barthélemy Dias, par ailleurs, Maire de Mermoz/Sacré-Cœur, sera jugé pour coups mortels dans l’affaire Ndiaga Diouf.Les nommés Abib Dieng et Baboucar Faye sont aussi visés pour «complicité de coups et blessures volontaires, détention d’armes sans autorisation» dans le cadre du même dossier.En ce sens, le parquet de Dakar a envoyé plusieurs citations à comparaître dans cette affaire dite Ndiaga Diouf, le nom du jeune homme tué lors de l’attaque perpétré par un commando contre la mairie de Mermoz /Sacré-Cœur, le 22 décembre 2011.

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…