senpresse.com

senpresse.com

mercredi, 18 avril 2018 13:02

NIX-HIGHLANDER (CLIP OFFICIEL)

mercredi, 18 avril 2018 12:51

PABLO ESCOBAR-Le Film (Bande Annonce VF)

La cellule familiale est l’une des gratifications divines pour l’espèce humaine. Elle constitue non seulement un cadre ou l’individu s’épanouit, mais aussi un lieu où il se forge pour faire face à la vie. Malheureusement certains ont tendance à s’en séparer du fait des difficultés qu’ils rencontrent, parfois à cause des querelles et bisbilles.

Pour combattre ces viles pratiques et instaurer un climat pacifique, le respect mutuel et la considération de tous les membres deviennent une nécessité. Aussi, faudrait-il inviter chaque membre de la famille à faire confiance aux autres.
Au-delà de ces valeurs, il incombe au chef de famille de formuler cette invocation en faisant « Yâ Salâmou » au nombre de 371 chaque matin ou bien 43 fois après chaque prière.
Puis clôturer par cette invocation:

Allahouma aslihe zâta bayninâ, wa alife bayna khouloûbina, wahdinâ souboulas-salâmi

« Yâ salâmou » 371 (le matin) ou bien 43 fois après chaque prière.

أَللَّهُمَّ أَصْلِحْ ذَاتَ بَيْنِنَا، وَأَلِّفْ بَيْنَ قُلُوبِنَا وَاهْدِنَا سُبُلَ السَّلاَمِ

 

OUSTAZ MOR THIAM 

mercredi, 18 avril 2018 12:12

LA UNE DES JOURNAUX

mercredi, 18 avril 2018 00:00

ALERTE: Sokone Réclame Un "Pont Emergent"

Les membres du mouvement Ifanang de Sokone ont fait face à la presse hier pour déplorer et s'insurger contre l'état de dégradation extrêmement avancé du pont de Ndangane. Ce qui représente un risque énorme pour les centaines de personnes dont des élèves qui traversent chaque jour ce pont dans un état chaotique, afin de rallier leurs écoles respectives. 

 "Nous ne voulons pas que ce qui est arrivé dans d'autres localités nous arrive", marmonne le coordonnateur dudit mouvement citoyen qui, par la même occasion, demande aux autorités gouvernementales de prendre dans les plus brefs délais des mesures  idoines pour éviter l'irréparable ou pire, une catastrophe. L'état chaotique de ce pont n'empêche pas les populations de l'emprunter pour rejoindre le centre ville. Un entêtement qui n'est pas sans conséquence selon un témoin qui nous révèle qu'une personne a même rendu l'âme il y'a longtemps en traversant ce pont de tous les dangers. Les initiateurs de ce point de presse réclament la reconstruction d'un pont moderne en conformité avec les normes de sécurité standards, afin d'amoindrir les risques d'accidents et de désenclaver les nombreux villages dont les habitants souffrent le martyre  pour mener leurs activités économiques.

 Yunuca Gueye

 Senpresse.Com