senpresse.com

senpresse.com

Source ne saurait être plus plausible que celle fournie par le père à l’occasion du décès de son fils, Serigne Saliou Amar. C’est un Cheikh Amar, digne dans l’épreuve et les trais tirés qui s’est exprimé pour apporter une cinglante réponse aux différentes interrogations et autres supputations. C’était en présence de Serigne Abo Mourtada Mbacké, Serigne Cheikh Tidiane Sy Ibn Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, Khalife Général des Tidianes, Serigne Serigne Bass Khadim Awa Bâ, Samuel Sarr, Aliou Sall, maire de Guédiawaye, Me El Hadj Diouf, Thierno Bâ…Dans la matinée, Serigne Mountakha Bachir Mbacké et d’autres dignitaires religieux tout comme le Premier ministre sont venus présenter leurs condoléances au patron de Holding Amar.

Désormais interdites de l'autre côté des Pyrénées, les "primes à la gagne" défrayent de nouveau la chronique suite aux déclarations prêtées à Cristiano Ronaldo, mercredi soir sur la pelouse du Celta de Vigo (1-4).La tradition est connue de l'autre côté des Pyrénées, mais désormais officiellement interdite par les autorités compétentes. Par le passé, dans le sprint final vers la course à l'Europe, le maintien ou la lutte pour le titre, les équipes concurrentes avaient pour habitude de promettre des primes illégales, versées en liquide, aux adversaires de leurs rivaux directs en cas de résultat favorable.

Le députée socialiste et mairesse de Podor (région de Saint-Louis), Aissata Tall Sall ne partira aux prochaines élections législatives, ni avec la coalition Benno Bokk Yakaar (coalition au pouvoir), ni avec Mankoo Takhawou Sénégal (coalition de l’opposition). Mais, elle compte participer aux élections sous la bannière de son propre mouvement politique. Ce mouvement dénommé «Osez l’avenir» sera lancé officiellement ce samedi 20 mai. Elle l’a fait savoir hier, mercredi 17 mai lors d’une face à face avec la presse.
Aïssata Tall Sall se démarque ! Elle ne sera ni avec Mankoo, encore moins avec Benno. Pour les prochaines élections législatives de 2017, le maire de Podor compte aller sous la bannière de son propre mouvement politique dénommé «Osez l’avenir» dont le lancement  officiel est prévu le samedi 20 mai. Elle l’a fait savoir hier, mercredi  17 mai lors d’une conférence de presse.

Le président soudanais Omar el-Béchir a finalement décidé de ne pas se rendre au sommet des dirigeants arabes et musulmans de dimanche prochain à Riyad, en Arabie Saoudite. Le président américain Donald Trump doit en revanche y assister.« Le président Omar el-Béchir s’est excusé auprès du roi Salman d’Arabie de ne pas pouvoir assister au sommet de Ryad », indique l’agence officielle soudanaise Suna (Sudan News Agency) qui cite ce vendredi 19 mai un communiqué de la présidence.Sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour génocide, Omar el-Béchir avait été invité deux jours plus tôt par les autorités saoudiennes à ce sommet qui doit avoir lieu dimanche 21 mai en présence de Donald Trump et de plusieurs dirigeants du monde arabe et musulman.
Donald Trump attendu samedi

Les quotidiens dakarois commentent largement le passage jeudi du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne à l’Assemblée nationale, tout en se projetant sur le rassemblement de la coalition de l’opposition "Mankoo Takhaw Sénégal’’, prévu cet après-midi à Dakar.Revenant sur la séance des questions orales au gouvernement, le Soleil relève en une que ‘’le peuple [est] invité à faire confiance au gouvernement’’.Le quotidien national souligne que Premier ministre ‘’a tenu à rassurer, hier, la représentation nationale concernant la gestion et le partage des ressources du pétrole et du gaz’’.D’ailleurs, la plupart des journaux relèvent que la question des hydrocarbures a occupé l’essentiel des débats lors du passage de Mahammed Dionne à l’hémicycle.
 
‘’Polémique sur le pétrole et le gaz : le PM explore la prudence’’, titre ainsi Le Quotidien. Le journal indique qu’il a ‘’appelé les Sénégalais à réfléchir plutôt sur ce qui sera fait des richesses issues de cette ressource naturelle’’. Au passage, il a qualifié d’’’auto-flagellation’’ les spéculations suscitées par les découvertes de l’or noir, dont l’exploitation n’a même pas encore commencé.Revenant lui aussi sur la séance des questions d’actualité à l’Assemblée nationale, l’As se focalise sur les contrats entre le Sénégal et les sociétés Timis Corporation, BP et Total. ‘’Un dossier, mille zones d’ombre’’, commente le journal en une.D’après l’As Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui a été ‘’interpellé à deux reprises sur la gestion des contrats pétroliers, appelle l’opposition ‘’à la retenue’’. Selon le journal, il estime qu’’’il n’y a rien de nébuleux’’ dans ce dossier.
 
La Tribune indique que le PM n’a pas tari d’éloges à l’endroit du chef de l’Etat, Macky Sall, au sujet de la gestion du pétrole. ‘’Le PM chante Macky’’, affiche le journal, soulignant que ce dernier est selon lui, ‘’le meilleur spécialiste du pétrole et du gaz’’. Sud Quotidien note que ‘’le Premier ministre et son gouvernement ont saisi l’occasion pour s’étaler sur certaines questions, notamment la présence [présumée] du riz en plastique au Sénégal , l’adoption du Code de la presse, l’état des lieux de la refonte du fichier’’ électoral. 
‘’Quant à l’opposition, elle a saisi cette occasion pour à nouveau charger le gouvernement sur ces différents sujets’’, observe le journal, qui résume ce 7e passage de l’équipe du PM en ces termes : ‘’Dionne déroule, l’opposition charge’’.  Si l’on en croit le quotidien Enquête, cette séance a remis au devant de l’actualité, le dernier Festival mondial des arts nègres (FESMAN). ‘’Macky ranime le FESMAN’’, titre le journal. Il explique en effet que ‘’les députés de la majorité veulent la lumière sur les dépenses effectuées’’.
 
Evoquant le rassemblement de Mankoo Takhaw Sénégal, Le Témoin quotidien se demande si la coalition de l’opposition pourra mobiliser autant que le mouvement Y’en a marre le 7 avril dernier. ‘’Manko face au défi de la mobilisation’’, écrit le journal dans sa manchette, annonçant que les manifestants vont ‘’exiger la libération de Khalifa Sall’’, le maire de Dakar.Vox Populi estime que ce rassemblement est un ‘’test grandeur nature’’ pour cette coalition à propos de laquelle il évoque une ‘’guerre des chefs dans la bataille de la mobilisation’’.
Le quotidien Libération révèle l’arrestation d’un terroriste présumé à Richard-Toll. ‘’La DIC frappe au cœur de la filière syrienne’’, informe le journal, précisant que ‘’le suspect a été cueilli vers 3h du matin à l’hôpital de Richard-Toll’’.

aps

Henriette Dior Diouf est favorable à l’introduction d’un préparateur psychologique dans le staff des différentes sélections nationales de basket.  En marge du camp d’entrainement organisé par le basketteur de la Nba Gorgui Sy Dieng, le docteur en psychologie du sport, instructrice à la Fiba et arbitre internationale pense que cette fonction est une nécessité de prendre en charge cet aspect à l’instar des grands pays de basket.

Le président de la République, Macky Sall a informé que le Ghana va accompagner le Sénégal dans la gestion des ressources naturelles, notamment le pétrole et le gaz. S’exprimant hier, mardi 16 mai, au Palais de la République lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du Ghana Nana Akufo-Addo, en visite de travail et d’amitié de 48 heures au Sénégal, Macky Sall a indiqué avoir sollicité et obtenu auprès de son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo, l’aide du Ghana dans la négociation avec les grandes sociétés pétrolières.  

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…