zao

zao

lundi, 13 novembre 2017 23:44

Débat: Mimi Touré contre Maitre WADE

Une Grenouille vit un Boeuf qui lui sembla de belle taille. Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf, envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille, pour égaler l'animal en grosseur...

Vraiment en voilà une qui ne sait pas décélérer à temps. A croire que Mimi « on accélère » n’a pas encore retenu la belle leçon des sénégalais lors des dernières élections municipales, car en se mesurant à Khalifa SALL, elle avait fini par perdre son fauteuil de Premier ministre. Parachutée à Kaolack, elle a été honnie par les militants de l’APR eux-mêmes. Cette fois-ci elle s’attaque à un mastodonte de la trempe de Maitre Abdoulaye WADE, histoire de refaire surface et se repositionner au sein de la classe politique. En effet, à la suite des déclarations du Président WADE à Touba sur la situation économique du Sénégal, elle déclarait sans ambages : « Vivement un débat contradictoire qui ne reposera que sur des faits et chiffres, pour montrer preuves à l’appui, que le Sénégal, malgré l’héritage financier lourd hérité en 2012, est sur une courbe économique et financière ascendante ». C’était sans compter sur la volonté de Maitre Abdoulaye WADE à démonter leur plan Sénégal émergent, car il a pris cette déclaration au mot et a tout bonnement accepté de débattre avec Mme Aminata Touré.
Informée de la décision de Maitre Wade, la juriste de répondre aussitôt « C’est quand le Président Wade le veut, un débat objectif, chiffres et faits à l’appui pour davantage éclairer la lanterne de nos concitoyens sur les avancées significatives de notre pays depuis 2012», avant de se rendre compte de l’énormité de sa tâche au cours de ce débat qui dit-on sera co-organisé par plusieurs médias pour une bonne représentativité de la presse. En effet tâche ne peut être plus complexe pour une juriste que de se mesurer avec un économiste de la taille du Président Wade et ce, devant des millions de téléspectateurs. Après réflexion, Mimi s’est empressée de décélérer en mettant la pédale douce et renonce à défier Maitre Wade, en voulant que cela devienne un débat de clarification, avec des chiffres. Ce qui veut dire qu'elle ne viendra pas à ce débat avec la certitude, et l'option de prouver que Maitre Wade s’est fourvoyé, ce qui immanquablement fera perdre au débat tout son sens. Car c'est dans la seule optique de démontrer que Le président Wade avait tout faux, que Mimi Touré lui avait répondu et lancé ce défi. Une fois de plus, elle s’est prise dans la boue à force d’accélérer la cadence ! C'est pourquoi elle recule et adopte un adoucissement dans ses propos : « la bienséance républicaine et culturelle n’autorise pas à défier un ancien Président, il s’agit plutôt d’une invite à débattre en toute objectivité». Si elle rate encore ce virage, ce sera un pur suicide politique et elle ne devra s'en prendre qu'à elle seule; déjà des confrères de la presse  s’activent autour de l’organisation de ce débat qui fera date dans les annales de l’histoire politique du Sénégal. Oserait-on croire que, pour une fois la grenouille se fera aussi grosse que le bœuf ? Vivement le jour du débat…

Zao MBENGUE Senpresse

Pour rappel c’est le 17 octobre 1931 que l’emblématique personnage Al Capone est tombé sous les filets des agents de l’IRIS (Internal Revenue Service) pour délit de fraude fiscale. C’est Elmer IREY qui à la tête de son service a mis au point tout un plan pour alpaguer celui qui était considéré comme l’ennemi public numéro un.

samedi, 04 novembre 2017 21:15

Emission «Jakaarlo» : plan sur planches

Aujourd'hui, les habitués de la micro-informatique ont à peu près tous entendu parler du cheval de Troie, placé au même niveau que les virus. Et si ce genre de logiciels a un tel nom, c'est bien dû à la légende du cheval de Troie qui permit aux Grecs de s'emparer de la ville de Troie, histoire racontée par Homère dans l'Odyssée et Virgile dans l'Enéide.
Nous sommes en Asie Mineure ; la ville de Troie, capitale de la Troade, est assiégée depuis dix ans par les Grecs qui commencent à désespérer de la prendre un jour. Soudain, l'un d'entre eux (Ulysse) a une idée lumineuse qui se traduit de la manière suivante : les Grecs bâtissent un énorme cheval de bois suffisamment grand pour que plusieurs soldats (dont Ulysse lui-même) puissent se glisser à l'intérieur. Ils amènent ensuite ce cheval près de Troie avec un soldat qui, se faisant passer pour un traître, alors que la troupe grecque lève le camp et semble abandonner le siège, réussit à convaincre les Troyens que le cheval est une offrande à Athéna et que le fait de le faire entrer dans la ville la protègera définitivement des velléités ennemies. Malgré l'avis de Laocoon qui est clairement opposé à l'entrée du cheval dans les murs, les Troyens y introduisent quand même l'animal géant. Dans la nuit, alors que les gens dorment, les soldats cachés dans le cheval en sortent et s'emparent de la ville après en avoir ouvert les portes aux troupes grecques revenues subrepticement.
Apparemment c’est par un pareil canal que Birima, qui joue le rôle du méchant loup au cours de l’émission « JAKAARLO » de la TFM a choisi de passer pour demander au procureur de s’auto saisir dans l’affaire « des terrains de la Cité des Almadies 2 ». Mais bien connu pour son manque de jugeote et les redondances dans ses interventions maladroites, il apparait clairement que tout cela participe d’un plan ourdi qui ne cherche qu’à atteindre Ousmane SONKO. Dans sa tentative de mue en Ulysse, Birima a oublié de prendre en compte que les milliers de Laocoon qui suivaient l’émission ont très vite compris son modus opérandi et savaient déjà où il allait déposer son baluchon. D’ailleurs, en très mauvais acteur, sans attendre son kiwu, il s’est précipité de porter son coup, en oubliant de mettre les gants d'usage en pareille circonstance. Cette machination orchestrée par « ces amis » visant à ternir la réputation de l’Honorable député est si apparente que les plus incrédules ne s’y tromperaient pas. Au vu de ce qui s’est passé au cours de cette émission, il est clair que certaines tribunes servent de bras armé à des politiciens véreux pour exécuter la sale besogne. Cette mise en scène, somme toute, minable démontre combien l’horreur médiatique a fini de faire d’une frange de notre presse son lit de prédilection. Mais, s’ils croient que ces manœuvres de bas étages, passeront si facilement, alors ils peuvent vite déchanter. Messieurs, nous ne sommes pas sur les planches, et si vous vous plaisez à ce jeu, changez de metteur en scène, car, le vôtre n’est pas du tout bien inspiré. En cherchant coûte que coûte un scandale impliquant Ousmane SONKO, vous vous êtes lancés sur un terrain glissant sur lequel vous ne pourrez pas contrôler vos dérapages mal calculés… Birima peut autant de fois jouer son rôle d'amuseur de la galerie, car, c'est là le lot de ceux qui acceptent de réjouir à l'œil, mais s'il joue à se prendre au sérieux, il se brulera les doigts et alors, il ne devra s'en prendre qu'à lui.

Aujourd’hui, s’il est tentant de considérer la télévision comme une industrie du savoir qui donne une instruction de masse, il n’en est pas moins vrai que les émissions doivent être contrôlées à la source et correspondre à un idéal d’éducation nationale, sinon nos enfants sont en danger permanent. L’enfant, l’adolescent, les citoyens du 21ième siècle, sont littéralement cernés par les médias qui forment une composante majeure de leur environnement social et culturel et qui occupent une place privilégiée dans la gestion de leur temps libre. Ils sont sans cesse les destinataires de messages écrits, visuels et sonores élaborés dans le but de produire des effets sur leur savoir, leur affectivité (sentiments, émotions), leurs attitudes et leurs comportements. 
En attendant la suite réservée à l’appel de Birima et compagnie, le peuple se dresse en restant vigilant et plus déterminé que Laocoon pour barrer la route aux marchands de l’horreur…
Méditons ces paroles : « Le journaliste tend à se concevoir comme un décodeur de la réalité qui assume donc une fonction utilitaire. Traduire, c'est éclairer et exercer une fonction éducative »

Vive le Sénégal des valeurs !

Zao MBENGUE Senpresse

Le Programme d’Echanges et d’Etude des Jeunes –YES – (Youth Exchange and Study) a été créé en octobre 2002, donc au lendemain des événements du 11 septembre par deux sénateurs (Kennedy et Lugar) dans le but de tisser des liens amicaux entre les citoyens américains et ceux des pays à forte population musulmane.

La demande de levée de l’immunité de Khalifa SALL par le Procureur Bassirou GUEYE prouve au moins que ce dossier est devenu un véritable casse-tête pour la Chancellerie. En effet après avoir réfuté cette immunité pendant des mois, comment peut-on en arriver aujourd’hui à demander sa levée ? Que cache cette démarche ? Ces lézardes ne prouvent-elles pas à suffisance un tâtonnement et le clair-obscur qui entoure cette affaire politico-financière depuis le début ? Qu’est ce qui se trame dans les sphères de la Chancellerie ? Que mijote-on au fait ? Quel plat se prépare-t-on à servir à l’opinion ? Tout un questionnement pour le commun des sénégalais.

Tous les botanistes et les férus de fruits vous diront que le zist est situé entre l'écorce et la pulpe d'un agrume et le zest évoque la légèreté ; être entre les deux signifie donc être incertain et indécis…
La problématique d’un troisième mandat pour le Président Macky SALL est juste un faux débat. Mais pourquoi le poser à ce stade de la vie politique où un appel au dialogue est lancé ? Est-ce un hasard, une esquive ou encore un coup fourré pour chercher à noyer le poisson ?

Seydouna Mouhamed (PSL), nous voila célébrant votre naissance, une naissance qui a secoué la terre pour faire sortir ses bienfaits et déchirant les cieux pour déverser sur l’humanité ses grâces célestes et entrainant une espérance jubilatoire pour toutes les créatures.

Page 9 of 10

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…