Dans le cadre de sa visite officielle au Sénégal, le Président français Emmanuel Macron a été accueilli  en grande pompe  avant-hier, samedi 3 février, dans la ville de Saint-Louis accompagné par le président de la République Macky Sall. Les deux hommes se  sont d’abord rendus à Guet-Ndar pour constater de visu les dégâts causés par l’avancée de la mer dans la Langue de barbarie. Face aux populations de Saint-Louis, le Président Macron a annoncé que la France va investir dans la capitale du Nord  15 millions d’Euros, soit près de 26 milliards de francs Cfa pour la protection de l’environnement.


En visite  à Saint-Louis avant-hier, samedi 3 février, le Président français Emmanuel Macron a annoncé que la France va investir 15 millions d’Euros, soit 26 milliards de francs Cfa pour aider à lutter contre l’érosion côtière qui menace l’ancienne capitale du Sénégal. « Nous avons vu l’érosion côtière, les murs qui tombent, l’activité économique détruite et la ville devant les effets du changement climatique. C’est ici à Saint-Louis, sur la Langue de Barbarie où nous étions dans l’une des zones les plus peuplées d’Afrique que se joue notre responsabilité collective. Celle de gagner cette bataille entre le réchauffement et le dérèglement climatique. Je ne suis pas simplement venu pour voir.  Je suis aussi venu pour vous dire que la France va investir à vos côtés  pour une urgence, pour aider, pour protéger. L’Etat français investira 15 millions d’Euros  pour poursuivre ce programme à travers l’Agence française de développement pour mettre tout le long du territoire des rochers pour protéger et venir en soutien aux familles et à ceux qui ont perdu leurs emplois », a promis le chef de l’Etat français.
 
Et d’ajouter ; « ce plan d’urgence commencera dès maintenant et nous pouvons le mener en une année. Mais au-delà, nous accompagneront le travail remarquable mené par la Banque Mondiale qui investira 30 millions d’Euros».
Dans sa communication, Emmanuel Macron a relevé  le caractère symbolique de la ville de Saint- Louis. Une ville pleine d’histoire aussi bien pour le Sénégal que la France. « Saint-Louis est aussi un lieu d’histoire symbolique. C’est notre histoire partagée. Et cette  histoire, c’est votre richesse, votre trésor. Cette ville est un patrimoine culturel architectural unique reconnu et classé par l’Unesco », s’est-il glorifié.
 
25 MILLIONS D’EUROS POUR PRESERVER LE PATRIMOINE CULTUREL
 
Emmanuel Macron a informé par ailleurs que la France sera aussi engagée  pour rénover le patrimoine  culturel de Saint-Louis, la place Faidherbe, les maisons individuelles, la cathédrale.  « Ce seront 25 millions d’Euros qui seront investis pour préserver ce patrimoine. Ces 25 millions dépendent de votre engagement, de votre responsabilité et  je sais combien le maire Mansour Faye et le Président Macky Sall y sont attachés », soutient-il.
 
Et de poursuivre : « Saint-Louis est une terre d’ouverture. Et  elle n’aura d’avenir qu’en étant ouverte ambitieuse,  conquérante et  volontaire. L’avenir de Saint-Louis, c’est celui de la pêche et de ses activités. Je veux saluer nos pécheurs  et vous présenter mes condoléances et celles de la France pour votre frère mort en Mauritanie il y a quelques jours. Je sais vos attentes. Je sais aussi que le Président Macky Sall fera tout pour les porter et vous défendre et la France aussi fera entendre votre voix pour que vous puissiez être compris ».
 
Pour lui, l’avenir de Saint-Louis, ce sera une ville de culture qui rayonnera et une ville de Francophonie. C’est pour  cette raison, a-t-il dit, que cette année  la France veut porter  de nouveaux projets à Saint-Louis. « Nous voulons ouvrir à l’institut français, la première résidence de création en Afrique Subsaharienne pour permettre aux artistes sénégalais jeunes confirmés et plus largement aux créateurs africains de dialoguer ici  et de montrer le visage de Saint-Louis au 21e  siècle », a-t-il fait savoir.
 
ABDOU AZIZ GUISSE, DIRECTEUR DU PATRIMOINE CULTUREL SUR LA REHABILITATION DE LA CATHEDRALE : «C’est vraiment ce qu’on souhaitait le plus»
 
«Depuis 2006, cette cathédrale avait été inscrite dans le projet de réhabilitation du patrimoine culturel. A un certain moment même, le bâtiment avait menacé de s’effondrer. Donc, les hautes autorités nous ade vaient instruit de la réhabiliter et avec le programme développement touristique lancé par l’Afd, nous avions à l’époque inscrit en 2016 la réhabilitation de cette édifice. Aujourd’hui, cela s’est concrétisé et le chantier est installé. Dans 13 mois, cette cathédrale sera réhabilitée.  Elle est la plus vieille d’Afrique de l’Ouest. Elle a été ouverte au culte en 1828, à l’époque, avec l’insistance de la mère Anne Marie Javouhey auprès de l’administration coloniale pour qu’il ait une église à Saint-Louis. C’est ainsi que Roger Barron qui était à l’époque administrateur de Saint-Louis avait autorisé le 11 février 1827 l’ouverture des travaux. Aujourd’hui,  je pense que réhabiliter cette cathédrale qui est un monument historique majeur, c’est vraiment ce qu’on souhaitait le plus depuis quelques années et l’Unesco nous intimait presque avec des menaces de réfectionner cette cathédrale qui participe un peu à l’harmonie architecturale de la place forte ».
 
CONCERTATIONS SENEGAL-MAURITANIE AUTOUR DES CONDITIONS D’EXPLOITATION DES RESSOURCES HALIEUTIQUES  ET D’OCTROI DE LICENCES DE PECHE : Macky Sall se rend à Nouakchott, jeudi prochain
 
Pour résoudre définitivement les problèmes liés aux conditions d’exploitation des ressources halieutiques  qui existent entre le Sénégal et la Mauritanie, le Président Macky Sall se rendra à Nouakchott ce jeudi. Il l’a fait savoir avant-hier, samedi 3 février, lors de la visite du Président Français Emmanuel Macron  à Saint-Louis.
 
Le Président de la République Macky Sall est déterminé à régler une bonne fois les problèmes liés aux conditions d’exploitation de ressources halieutiques qui existent entre le Sénégal et la Mauritanie. D’ailleurs, il a décidé de se rendre en Mauritanie jeudi prochain pour aborder toutes ses questions avec son homologue mauritanien. Il a fait l’annonce avant-hier, samedi 3 février, à Saint-Louis lors de la visite du Président Français Emmanuel Macron dans la ville tricentenaire.
 « Le Président Mohammed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie m’a envoyé hier  (vendredi) un envoyé spécial  pour m’inviter à Nouakchott et je serai là-bas jeudi prochain pour discuter avec lui, dans le cadre de l’amitié, de la fraternité et du bon voisinage entre la Mauritanie et le Sénégal qui sont condamnés à vivre ensemble et qui sont des pays parents, afin que ces questions liées aux conditions d’exploitation des ressources halieutiques et d’octroi des licences de pêches soient rediscutées dans le respect de la souveraineté de la Mauritanie, mais également dans la nécessité pour nos deux pays de travailler ensemble », a-t-il fait part. S’adressant aux populations de Saint-Louis, le Chef de l’Etat rassure : « Chères populations de Saint-Louis, je voudrais vous donner l’assurance  que je serais toujours à vos côtés. Je serais aux cotés des populations de Guet-Ndar et des pêcheurs. Je sais combien vous avez été meurtris par ce dernier événement qui a été marqué par la mort du jeune Fallou Sall ».

Par ailleurs, Macky Sall a souligné qu’au-delà de la pêche, le Sénégal et la Mauritanie ont beaucoup d’intérêts convergents car, a-t-il rappelé, une  importante découverte de  gaz naturel réunit les deux pays. « Tout sera mis en œuvre pour que nos vaillantes populations de Guet-Ndar et nos vaillants pêcheurs  puissent continuer à exercer leurs métiers mais tout en respectant les lois de la Mauritanie ».

sudonline

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 51 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…