Inaugurée le 5 mai 2018 dans le cadre de la Biennale de Dakar, la résidence de l’artiste Ousmane Sow, décédé en 2016, s’ouvre au public.

Un sphinx au regard tourné vers la mer… Voilà à quoi ressemble la maison d’Ousmane Sow. Celle qu’il construisit, sans architecte ni plans, en 1991, dans le quartier de Yoff Virage. À partir d’une simple maquette, conçue comme une véritable œuvre d’art, il s’attela à l’édification de sa demeure, dont le nom emprunte à la mythologie égyptienne. Il habita ensuite cette maison de trois étages jusqu’à son décès, le 1er décembre 2016.

Les dernières années de sa vie, il avait émis le souhait de voir son œuvre retrouver le Sénégal, son pays natal, au sein d’un musée situé à la Cité Elizabeth-Diouf, à Hanne Mariste. Le temps lui a manqué pour concrétiser ce projet d’envergure. Mais ses deux enfants, Ndeye et David Sow, ainsi que sa compagne, Béatrice Soulé, ont respecté sa volonté, quitte à faire l’impasse sur le lieu. Aussi, le musée dont rêvait Sow est désormais abrité sous le toit où il vivait, si bien que l’idée même de musée n’est pas vraiment adaptée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 116 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…