Honorables accusés levez-vous !

Ce qui s’est passé ce lundi 26 novembre à l’Assemblée nationale de notre pays n’a pas encore fini de nous plonger dans un univers de variables de présage et d’interpeller notre conscience collective.En effet s’il est consacré que la construction d’une nation est une dynamique, il n’en est pas moins évident que ces actes d’une autre époque n’ont pas droit de cité dans notre auguste assemblée. Par votre attitude aux antipodes de la référence d’un citoyen responsable, vous avez porté un véritable coup de massue sur l’échiquier des repères et modèles que nous nous sommes forgés ces dernières années, sur le chemin de la construction citoyenne.
Qu’avons –nous fait pour mériter cela ?  Comment en est –on arrivé à une bataille de rue, pire une rixe en pleine session budgétaire au Sénégal ? Un pays en développement, dans le concert d’un monde en perpétuelles mutations où les acquis du jour ne sont pas forcément d’actualité le lendemain, une nation qui cherche à se faire un chemin à travers les récifs, dans un océan de houles en furie ?

Tous nos rêves, tous nos désirs, nous voulons dire notre espoir de lendemains meilleurs qui sont pendus sur la corde de  vos propositions de lois ne méritent pas de votre part ce coup de semonce ?  A la place des idées et des arguments qui doivent être votre épée de chevet, honorables députés vous avez préféré des coups de poing et des injures.

Pourquoi ?

Ces pugilats dignes des habitués des rings et autres arènes n’honorent ni la République, ni même la rue publique.
Aujourd’hui, ne sommes-nous pas en droit de nous poser des questions sur la l’opportunité de nous doter d’une assemblée forte de 150 députés qui, au lieu de faire prévaloir leur savoir-faire au profit du devenir de notre cher pays, se donnent ainsi en spectacle devant les caméras et sous les yeux du monde entier ? Pour une nation soucieuse de perpétuer les innombrables valeurs léguées par nos vaillants ancêtres, votre attitude de ce lundi risque d’être gravée à jamais sur le panthéon des comportements anti citoyens.

Honorables, vous ne nous donnez pas des raisons d’être fiers de vous, car cette scène de saloon de western des années 60, constitue à n’en pas douter un os dans notre histoire.
A quelques mois des élections présidentielles, qu’est-ce que  tout cela augure ? La tension est déjà là et cette escalade de violences physique et verbale ne nous rassure aucunement sur des lendemains meilleurs.
En effet, si l’Assemblée nationale sonne le la des violences pré électorales, que nous réserve l’avenir proche ?

Nos aînés vous ont élu pour vous pencher sur les défis qui interpellent notre nation, alors redressez-vous, retroussez vos manches, non pour échanger des coups de poing, ni pour vous abreuver d’injures, mais plutôt pour participer à bâtir ce jeune citoyen sénégalais, responsable, acteur et garant du développement de son pays !
N’est-ce pas là, d’ailleurs la raison qui fonde l’érection d’un ministère de la Jeunesse de la Construction Citoyenne et de la Promotion du Volontariat ?

Honorables représentants du peuple, nous implorons votre compréhension, nous, enfants et vous demandons de penser à la peine que nous avons ressentie ce mardi dans la cour de nos écoles
De grâce, plus jamais ça !

Vous continuerez certes à exiger de nous, de bons résultats scolaires et des comportements idoines pour mener à bon port cette barque qu’est le Sénégal, alors, au-delà de vos appartenances politiques, au-delà de la diversité de vos idées et au-delà des arguments divergents, vous devez donner aux enfants sénégalais quelque chose de commun à aimer et ce quelque chose c’est Le SÉNÉGAL

POUR QUE VIVE LA NATION !

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 94 fois
zao

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…