En déplacement à Gossas, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne a demandé aux cadres de ce département de la région de Fatick de soutenir le président Macky Sall en 2019. Il a estimé que le leader de l’Alliance pour la République a le meilleur profil.

Dans son fief de Gossas, le chef du gouvernement, Mahammad  Boune Abdallah Dionne a fait une déclaration dans laquelle il est revenu sur plusieurs sujets actuels dont la présidentielle de février 2019, les  critiques de certains opposants à l’endroit du président de la République, Macky Sall, la signature de l’accord sur l’exploitation du gaz avec la Mauritanie, et le rapport d’Amnesty international sur les droits humains au Sénégal. Le Premier ministre a dit que le Président Sall a le meilleur profil pour la présidentielle de 2019.

«Nous n’avons aucun doute quant à la victoire en 2019, car nous savons que notre candidat a le meilleur profil pour sa proximité avec le peuple avec qui il ne cesse de dialoguer et d’être à son service. Alors que les autres ne font que parler de lui parce que préoccupés à lui succéder au poste, sans aucune formulation d’une offre politique alternative au Plan Sénégal émergent (Pse), au Pudc, au Puma, le Plan d’équipement des armées, à la couverture maladie universelle, l’autoroute Ila Touba, entre autres que le président Macky Sall et son gouvernement sont en train de mettre en œuvre pour le bonheur des populations », a-t-il déclaré.

Après avoir remercié les populations de Gossas, plus particulièrement les électeurs qui ont assuré la victoire de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, lors des législatives de l’année dernière, Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne a exhorté les uns et les autres à s’engager déjà dans la bataille pour la réélection du président Macky Sall le 24 février 2019. Et plus particulièrement les cadres du département voire de la région à qui, Mahammad Boune Abdallah Dionne a demandé de mouiller le maillot pour qu’au soir du 24 février 2019, la victoire soit acquise à 100%.

Pour Mahammad Boune Abdallah Dionne, « c’est le temps du président Macky Sall qui va demander, dans un an, les suffrages des Sénégalais et je pense que le bilan, c’est vous qui le connaissez mieux que moi, car c’est vous qui vivez les réalités locales. Mais, nous pouvons  noter les nombreuses réalisations entreprises à Gossas. La commune va bientôt bénéficier d’une voirie moderne de 7km de bitume dans le Programme de modernisation des villes (PV), le lycée technique des métiers, le nouveau lycée d’enseignement général, le parc industriel, le bitumage sur 7km de l’axe Gossas-Patar Lya et tant d’autres chantiers en cours dans le département. Travaillons donc déjà à sa réélection en étant unis dans l’action ».

 Sur le non respect supposé des droits humains au Sénégal qu’Amnesty international a évoqué dans son rapport 2017, la presse devait également publier l’intégralité du rapport qui parle d’une régression à travers la non-protection par notre pays de l’homosexualité, selon le Premier ministre. « Je voudrais dire, sur ce point, que le président Macky Sall a pris une position, devant le président Barack Obama pour la non officialisation de l’homosexualité et que nous n’accepterons pas qu’une organisation quelconque nous impose quoi que ce soit sur les droits humains et plus particulièrement la protection des homosexuels et lesbiennes », a-t-il martelé.

Mohamadou SAGNE

ACCORDS AVEC LA MAURITANIE : « L’OPPOSITION DOIT ÉVITER LA DIPLOMATIE DE LA RUE »
Sur les accords d’exploitation du gaz entre le Sénégal et la Mauritanie, le Premier ministre a fustigé l’attitude de certains opposants sénégalais qui ont soulevé cette question alors que les termes ne sont pas encore discutés en conseil des ministres et transmis à la représentation nationale.

Selon Mahammad Boun Abdallah Dionne, « ces politiciens ne font que de l’opposition systématique et leur immaturité a poussé leurs homologues mauritaniens à se soulever pour demander des éclaircissements. Ils doivent éviter la diplomatie de la rue car, ces accords ne concernent pas uniquement notre pays. Il a estimé que les opposants doivent cesser de profiter des magals et gamous pour se faire remarquer devant les micros des radios et caméras des télévisions ».

Le Soleil

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 152 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…