Vente de migrants en Libye - Aïda Mbodj dénonce le mutisme de l’union africaine face à la situation qui prévalait en Libye Aïda Mbodj s’adressait au ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Me Sidiki Kaba qui est venu défendre son budget à l'Assemblée nationale ce samedi 25 Novembre 2017. « Au moment où le monde s’émeut de ce qui se passe en Libye, permettez-moi d’exprimer ma déception et mes critiques à l’endroit de l’Union africaine. Monsieur le ministre, il a fallu l’alerte de CNN pour qu’on se lève et dénoncer ce qui se passe en Libye, un trafic humain innommable vestige d’un autre âge…

Car, ce n’est pas la première fois que ce commerce est dénoncé. Je vous renvoie au livre de madame de Fatou Diome. L’organisation internationale d’émigration en avril dernier avait fait savoir que la traite des humains était de plus en plus fréquente chez les passeurs mais personne n’a réagi. En conséquence Monsieur le ministre, je voudrais introduire une requête auprès de la délégation de mon pays pour que la question soit privilégiée dans les débats du prochain Sommet Union africaine – Union Européenne (UE) qui se tiendra à la fin du mois en Côte d’Ivoire », s'indigne la députée-maire de Bambey.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 44 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…