Je suis un jeune entrepreneur sénégalais. Mon choix de carrière est simple : je suis passionné par l’innovation et j’ai un gout prononcé pour la créativité. C’est ce qui me permet de me lever chaque matin pour aller travailler dur. Et il y’a cette «naïveté » qui fait que, comparé à un salarié, je puisse voir des opportunités partout ou je passe. C’est simple : je suis un aventurier. Je fais de ma passion un métier. Je m’amuse, tente des choses, prends des risques, le tout pour donner du sens à ma vie, mais aussi au secteur économique de mon pays.

L’entreprenariat m’a procuré ce que d’aucuns cherchent depuis toujours : l’indépendance. Nul ne peut signifier être animé d’un désir de revenir en arrière dés qu’il tente l’expérience d’élaborer son planning lui-même. Et cela est beaucoup plus utile en matière de relations humaines, quand on veut par exemple donner du temps à sa famille. L’avantage est surtout le fait que l’on ait à cultiver un sens de responsabilité inouï. Ce qui fait que ce que je trouve fascinant reste le fait d’avoir à me fixer des objectifs toutes les semaines, et me donner les moyens de les atteindre en les fixant dans le temps. Nul besoin d’affirmer donc que je lutte contre ces maux qui gangrènent la société sénégalaise, et que sont les vicissitudes de la gestion du temps : procrastination, perte de temps et ceux que je désigne personnellement par le terme de « voleurs de temps », vous savez ces gens qui n’ont aucun idéal excepté le fait d’aller travailler et de se faire payer à la fin du mois. C’est dire qu’aucune ambition n’anime leur vie professionnelle, excepté le fait de percevoir un salaire parce qu’ayant contribué à faire ce qui leur a été demandé. Du coup, en dehors des heures de travail, ils ont du temps pardi !

J’ai toujours été animé par une fierté en tant qu’entrepreneur. Cela n’a rien à voir avec de « l’autosuffisance » exagérée. Loin de là. C’est surtout un sentiment de complétude, en ce sens que mon activité a ceci de particulier : qu’il procure des expériences énormes. Plus on expérimente d’entreprendre dans des domaines différents, plus on acquiert les facettes qui font les grands entrepreneurs, ceux là qui excellent au point d’inspirer les autres parce que faisant scintiller leur étoile. Marie Carreaud  écrit : « être entrepreneur, c’est être plutôt qu’avoir, c’est faire plutôt que dire. »   C’est là tout le sens de mon choix de carrière : incarner les vertus du leader charismatique tout en participant à la marche des choses par une action concrète et rémunératrice.

Ma vie a ceci de passionnant : j’ai un rêve, et je me donne le moyen de le réaliser. Cela n’a rien à voir avec cette attitude plutôt superficielle qui influe le tréfonds de la mémoire des salariés qui, malgré qu’ils ont un rêve, daignent accorder ne serait-ce qu’un quart d’heure à sa réalisation. Manque de temps ? Il faut se lever plutôt et se coucher plus tard, l’organisme finit toujours par s’habituer au rythme qu’on lui impose et par là « l’horloge interne ». Manque d’argent ? Il faut multiplier ses sources de revenus et minimiser ses charges et dépenses. Rien n’est en soi un prétexte pour réaliser son vœu le plus cher. Les psychologues l’ont compris, eux qui précisent qu’avoir une ambition et se donner les moyens de le concrétiser est une clé du bonheur, et fortifie le moi profond de l’être dans les moments les plus difficiles.

Passer du rêve à la réalité est sans nul doute la plus belle expérience qu’il me soit donné de vivre. C’est aussi la plus passionnante des aventures. Et il y’a surtout la passion. «  Le seul moyen de faire du bon travail, c’est d’aimer ce qu’on fait », stipule Steve Jobs.  En chacun de nous dort un talent remarquable. Seuls les plus motivés savent s’en servir pour exceller dans un domaine quelconque. Et Tony Gaskin d’inviter chaque professionnel à faire un choix : « Si tu ne construis pas ton propre rêve,  quelqu’un va t’embaucher pour te faire construire le sien. » C’est une question de discernement et de volonté.

Maam Cheikh

 A Lire Aussi Sur www.dakarstartup.com

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 632 fois
Plus dans cette catégorie : « Confidences d'Un Entrepreneur

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…