Apprendre à briser la glace

 La première impression est celle qui va déterminer la suite d’une relation. C’est pourquoi il faut toujours donner l’image la plus positive possible dès le début, quitte à se relâcher un peu plus tard.
S’il n’est pas facile de nouer un premier contact, dites-vous bien que les banalités échangées au début d’une conversation peuvent vous mener vers une amitié durable.

Pour aller vers quelqu’un, il suffit de suivre quelques étapes :

- Approchez-vous d’elle tout en maintenant une certaine distance pour ne pas qu’elle se sente agressée. Si elle discute déjà avec une autre personne, ne l’interrompez pas et attendez qu’elle termine sa conversation.

- Accrochez-le du regard pour qu’il sente que vous voulez attirer son attention.

- Faites un grand sourire, c’est le meilleur moyen pour donner envie de mieux vous connaître.

 

- Pour finir, entamez la conversation.

C’est à ce moment que cela se corse… Que dire à un inconnu ? N’hésitez pas à utiliser des phrases bateaux qui, même si elles ne reflètent ni l’étendu de votre culture ni votre brillante intelligence, sont toujours d’une redoutable efficacité quand il s’agit de commencer une conversation.

 

S'adapter à son interlocuteur

 

Vous avez remarqué que tous vos amis étaient très différents. D’ailleurs, vous mélangez rarement vos groupes de relations car vous êtes certaine qu’ils ne s’entendront pas. Pourtant, vous aimez tous vos amis autant qu’ils sont, même avec leurs défauts. Vous vous adaptez à eux . Quand vous rencontrez de nouvelles personnes, il faut adopter la même stratégie. Allumez votre radar interne pour détecter quel genre de personnalité est face à vous afin de mieux adapter votre discours. Par exemple, voici comment réagir face à certains profils :

- Le gaffeur : Faites comme si vous n’aviez rien entendu, cela évite les excuses et les explications sans fin.

- Le mitrailleur de questions : il veut tout savoir de vous et vous avez l’impression de passer un interrogatoire de police. Répondez posément à ses questions sans vous sentir obligé de suivre son rythme et ne répondez pas s’il vous pose des questions trop indiscrètes.

 - Le timide : Mettez le en confiance en lui faisant des compliments sincères mais ne lui posez pas trop de questions, vous pourriez l’intimider et le mettre mal à l’aise.

- Le manipulateur : Avec son sourire et sa gentillesse feinte, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Attention ! Réfléchissez bien avant de parler et ne vous réjouissez pas trop de son amabilité.

- Le raseur : Il parle, parle… et vous ennuie. Évitez de donner des signes d’impatience car vous passeriez pour une personne impolie. Prenez congé avec élégance en lui disant par exemple : "tiens, je n’ai pas encore salué notre hôte. Excusez-moi…"

Aborder les bons sujets de conversation

 

Se faire des amis, c’est savoir parler de ce qui ne met personne mal à l’aise et éviter les sujets polémiques.

Les sujets classiques qui aident à lancer la conversation :
- Les animaux : si votre interlocuteur en possède un, il ne se lassera jamais d’en parler.
- Le jardinage, la décoration et le bricolage: c’est à la mode et valorisant.
- La cuisine et les vins: pourquoi ne pas glaner quelques informations pour mieux réussir sa poule au pot ?
- La météo: Parler de la pluie et du beau temps peut même vous engager vers des conversations plus sérieuses comme le réchauffement climatique.
- Les vacances: L’avantage est que l’on est sûre que notre interlocuteur aime les congés. Un sujet qui met tout le monde d’accord et permet aussi de parler voyage et culture.

 
- Le métier: C’est une façon de situer son interlocuteur est d’apprendre des choses parfois passionnantes sur son quotidien.

 

Les sujets à proscrire absolument lors des premiers contacts :
- La politique et la religion: Tous les goûts sont dans la nature et la conversation peut vite tourner au prosélytisme.

 

Toutes les occasions sont bonnes à saisir

 Il n’y a ni de lieux ni de moments idéals pour lier une amitié. L’important est de savoir saisir la bonne opportunité. La vie sociale, ça se travaille dans toutes les circonstances :

- En attendant le bus : Il fait froid, il pleut et vous êtes en retard. Dites-vous bien que les clampins qui attendent avec vous sous l’abris bus sont dans la même galère. Ça vous fait déjà un point commun à exploiter. Souriez et placez des phrases comme : « Il y a un mouvement de grève aujourd’hui ? » ou « Vous avez vu passer le bus dans l’autre sens ? ». Théoriquement, on devrait non seulement vous répondre mais aussi aller plus loin dans la conversation.

- Dans un ascenseur : c’est étroit et confiné donc c’est un endroit parfait pour engager une conversation. Commencez par dire Bonjour puis demandez à quel étage les autres personnes s’arrêtent. Si elles ont envie de parler, elles embrayeront sur de nouveaux sujets.

 

- En faisant la queue : au supermarché, au cinéma, à la poste… Vu le temps que l’on perd dans les files d’attente, autant en profiter pour se faire de nouveaux amis. Les formules de politesse sont ici le meilleur moyen d’engager un contact : laissez passer une personne qui n’a qu’ un pack d’eau à acheter ou une personne âgée. Elle vous remerciera mais en plus les gens autour apprécieront votre petit geste et chercheront peut-être à entrer en contact avec vous.

 

L’importance de maintenir le contact

 

Une fois que vous avez franchi le pas du premier contact, il est important de préserver les liens que vous avez tissé. Les relations publiques doivent être au centre de vos préoccupations.

- Bannissez les mauvaises excuses : si vous voulez entretenir votre réseau, vous avez le devoir de considérer les autres comme des gens importants à vos yeux. Alors ne sortez jamais des excuses du genre « je vous avais promis de vous téléphoner mais j’ai été très prise ces derniers temps… » Votre interlocuteur prendra une telle excuse comme un manque de respect évident.

- Tenez à jour votre carnet d’adresses : ne notez pas les numéros de téléphone de vos contacts sur des feuilles volantes. Vous vous en mordriez les doigts le jour où vous avez besoin du numéro d’un ami qui travaille dans la boîte dans laquelle vous postulez.

 

- Faites en sorte qu’on pense à vous : donnez des infos utiles aux personnes concernées, pas uniquement celles qui vous intéressent vous… Envoyez vos vœux en fin d’année, découpez un article qui pourrait intéresser une de vos connaissances, expédiez de temps en temps des cartes originales…

- Faites le lien : au lieu de jouer les possessives avec vos connaissances, faites en sorte de faire se rencontrer des gens qui ont certainement des choses à partager (au niveau personnel ou professionnel). Ils vous seront éternellement reconnaissant de les avoir mis en contact avec une personne qui leur permet d’avancer dans la vie.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 109 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…