La start-up sénégalaise a obtenu en mars une subvention de 184 millions de francs CFA de la GSMA, l’association mondiale des opérateurs, pour le développement de Townpay, sa solution de paiement qui permet aux communes d’automatiser et de numériser la perception des impôts locaux.

Lorsque le message du GSMA – un organisme qui représente les intérêts des opérateurs mobiles à l’échelle mondiale – tombe dans sa boîte mail, le 7 août 2017, Samba Sow, n’y prête pas attention. « C’était en anglais, je n’ai pas tout de suite compris », confie le cofondateur et directeur général de Sudpay.  

Le start-uper sénégalais de 42 ans, né à Ndame, dans la région de Louga et qui a grandi à Dakar, mène alors plusieurs chantiers de front : il travaille à l’implémentation de sa solution de paiement pour les Navétanes, le Championnat populaire de football, et veille en même temps à répondre aux questions pointilleuses des auditeurs envoyés par une banque avec qui il est en discussion pour une éventuelle montée au capital qui en ferait l’actionnaire majoritaire de la start-up.

Quelques jours plus tard, il reçoit un mail de relance de GSMA. Cette fois, il prend le temps de le copier dans Google Traduction. « Ah, mais ça change complètement la donne ! », réalise-t-il, ravi. Sudpay fait partie des 32 starts-up sélectionnées par GSMA sur 150 candidatures dans la course à l’obtention d’un prix de 250 000 livres sterling (280 000 euros). Mais il reste encore un tour de sélection, à l’issue duquel seule la moitié de la liste sera retenue.

J.A

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 204 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…