Densifier le tissu des Pme performantes et compétitives pour la transformation de  leurs structures, positionner les Pme comme les moteurs de l’émergence économique du Sénégal en termes de création de richesse et d’emplois formels. Tels sont les objectifs du programme  d’urgence « impact PME 20-25 » pour accélérer et combler les insuffisances. « Les PME sénégalaises ne contribuent pas encore pleinement à la relance nationale. Elles demeurent fragilisées et souffrent d’une compétitivité insuffisante. Plusieurs contraintes majeures au développement ont été identifiées dans les différentes stratégies fonctionnelles et sectorielles. Il s’agit de l’ accès insuffisant aux financements et aux marchés publics et privées , le déficit de capacité technique et managériale de la part  des dirigeants et des employés du Pme, un climat des affaires globalement difficile, la culture entrepreneuriale et l’ innovation insuffisamment développées et valorisées », nous renseigne le rapport de la présentation  des travaux du Réseau Sénégal Pme. Conformément aux objectifs du PSE,  et afin de combler de façon accélérée et urgente le retard noté dans la coopérativités des Pme et de faire jouer au secteur privé son rôle dans l’émergence, l’État du Sénégal a décidé de se doter d’un  ambitieux programme d’urgence d’appui au développement des PME. Il va s’appuyer sur  le postulat  que « les PME sont le moteur principal de la  croissance économique  et sociale durable ».

Selon toujours le réseau Sénégal Pme,  les petites et moyennes entreprises  représentent  la quasi-totalité des entreprises sénégalaises, mais leur contribution ne va pas de pair avec leur nombre. En effet, elles contribuent qu’à 26,7% du chiffre d’affaires, 22,4% de la valeur ajoutée nationale et 42% des employés.  Par ailleurs,  note-t-on  96% des  Pme sont informelles avec un taux de mortalité estimé à 65%. Il convient  de faire savoir également qu’il y a  l’élaboration en cours de la loi sur la promotion des pme et la modernisation de l’économie, la création d’un statut particulier de la Pme et la charte communautaire des Pme qui devrait concourir à assainir davantage le climat des affaires. Tous ces chantiers déclare-t-il,  doivent pouvoirs être bouclés dans de bref délais pour donner plus de substance à l’environnement des Pme au Sénégal. Sur ce,  il ajoute  que  l’Adepme avait  jugé nécessaire de lancer l’initiative « le Réseau Sénégal PME ». Il  regroupe  les structures d’appui aux PME pour renforcer la synergie dans les actions et une meilleure efficacité du dispositif.

A.KH. S

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 92 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…