Tombée de rideau sur la 26ème  édition du festival International de Jazz Saint Louis ce 1 mai 2018. La cérémonie a été clôturée par une conférence de presse des organisateurs de cet évènement culturel en présence des représentants du Partenaire officiel de l'évènement, le groupe Bicis et sa fondation Bnp Paribas en présence du koriste Abdoulaye Cissokho.

Durant presque une semaine, l’ancienne capitale Sénégalaise, ancienne capitale de l’Afrique Occidentale Française, Saint Louis du Sénégal a vibré aux rythmes de la 26ème édition du Festival International de Jazz de Saint Louis. L’édition 2018 aura été endeuillée par la perte du défunt bassiste, feu Habib Faye d'ailleurs son ombre a plané sur cette présente édition. Autre perte, celle de feu Khaabane Thiam, un des précurseurs et fondateurs du Festival International de Jazz de Saint Louis. Les organiseurs de l’évènement culturel et les artistes ont tous rendus hommage à ces artistes émérites. Au plan culturel, les festivaliers ont droit à des performances artistiques uniques. Kj Denhert des Etats Unis, Shahin Novrasil originaire d'Azerbaijan, Fiona Monbert des Etats Unis d'Amerique, Lockwood Groupe, Le Sénégalais Hervé Samb, le français Nicolas Folmer, le Tunisien Dhafer Youssef, Awa Ly, la Sénégalaise vivant en Italie, Paco Séry et les Elephants du Jazz de la côte d’ivoire, Stanley Jordan Will Kalhoun Kai Echard le trio américain et Julia Sarr de Saint Louis même ont gratifié le public de notes de jazz diversifiées, variées,  aussi intéressantes les unes que les autres. Comme chaque année, la troupe de l’école prytanée militaire de Saint Louis a joué sa partition dans ce rendez artistico-culturel auquel a pris activement part la fille de Saint Louis, Maa Sadio, c’est aussi le cas d’artistes sénégalais à l’image des membres du groupe Xalam, Cheikh Ndigueul Lo, Carlou D ou encore le Groupe Takeyfa. Le Festival International de Jazz de Saint Louis a été l’occasion de laisser libre cours à l’expression de la diversité culturelle de la vieille ville à travers un défilé revenant sur les facettes de la population Saint Louisienne d’hier et d’aujourd’hui. Le Festival International de Jazz de Saint Louis c'est également un grand moment d'activités économiques, une foire a donné lieu à des expositions et ventes d’articles au grand bonheur des commerçants. Le Tourisme, l’hôtellerie, les transports ont vécu une période de vache grâce durant cette période. Les organisateurs de l’évènement culturel travaillent dores et déjà sur le projet de la fondation du Festival de Jazz de Saint Louis,  ceci pour professionnaliser davantage ledit festival et faciliter l’accès aux fonds économiques sans oublier les multiples opportunités qu'offrent de telles structures, Pour cet année, le Groupe Bicis, partenaire officiel du Festival International de Jazz de Saint Louis a contribué entre trente et cinquante millions de frais cfa a la tenue de l’évènement en terme de dépenses directes ou  indirectes inhérentes à l’évènement. Le Président de la République Macky Sall a décaissé quinze millions de francs cfa, à la fin de l’évènement, la subvention de la mairie de Saint Louis n’était toujours pas disponibles. Les organisateurs du Festival International de Jazz de Saint Louis, les artistes, les festivaliers se sont donnés rendez vous l’année prochaine si Dieu le veut pour la 27ème édition du Festival International de Jazz de Saint Louis.

Hawa LY  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 438 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…